L’amour: une habitude et un désordre impulsif?

Dr. Michael LaitmanRapport ( Organisation mondiale de la santé, Classification des troubles mentaux et comportementaux ): Dans le rapport, l’amour semble tomber sous la catégorie des «F63 habitude et trouble de l’impulsion», définie comme suit: « Cette catégorie comprend certains troubles du comportement qui ne sont pas classés sous d’autres rubriques.  Ils sont caractérisés par des actes répétés qui n’ont pas de motivation claire et rationnelle et que, généralement, nuit aux intérêts propres du patient et ceux des autres personne.  Les rapports des patients associent les comportements à une impulsivité à agir sans qu’ils soient contrôlés.

Les causes de ces conditions ne sont pas comprises; les troubles sont regroupés en fonction des larges similitudes descriptives, et non pas parce qu’ils sont connus pour partager d’autres caractéristiques ».

Mon commentaire: Il n’y a pas d’amour, mais seulement un désir de profiter de l’autre, et s’il supprime d’autres désirs, il s’agit d’un réel trouble mental.  L’amour n’est pas quand vous voulez profiter de quelqu’un, mais quand vous avez envie de lui plaire, sans aucun lien avec vous.

Dans ce cas, vous devez d’abord vous libérer complètement des pensées au sujet de vous-même, sentir les désirs de l’autre objectivement, et les remplir de manière absolument désintéressée, qui ne vous donne aucun résultat.  Le test d’un véritable sentiment d’amour est le suivant: vous êtes complètement séparé de la personne à laquelle vous accordez votre amour désintéressé, et vous le faites pour son épanouissement, si bien que personne ne le sait sauf vous.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: