Les « tranches de gâteau » de l’âme

Dr. Michael LaitmanNous ne pouvons pas gérer aujourd’hui notre monde. Je veux corriger certaines choses dans le système financier, le système économique, le commerce ou dans les relations entre nations, entre les peuples, entre un mari et une femme et je ne peux pas. Il y a certaines complots, des obstacles supplémentaires, et des conditions, que je ne prends pas en compte, et ainsi j’échoue complètement. Je manque de connaissances ; je n’ai pas un lien évident avec le nouveau monde, qui se révèle soudainement à moi, et je ne peux pas avoir une relation claire avec lui.

 D’ où cela provient-il ? Cela découle des degrés qui descendent du monde de l’Infini à notre monde. Ces degrés sont déjà en nous, ils existent en nous. Ils apparaissent également sous forme de Reshimot (gènes informationnels). Autrement dit, les forces du don, qui nous sont révélées sont aussi en moi, selon ma perception de l’espace extérieur. Pourtant, ce ne sont plus des forces égoïstes, mais plutôt les forces du don, et c’est aussi ma « Tranche de gâteau », mon sentiment interne du monde ; c’est aussi moi. Tout cela est en moi. Il n’y a rien qui soit hors de moi.

Ce «moi» est en réalité l’âme.

Si je commence à me diviser de cette façon, je commence à voir que le monde d’aujourd’hui m’aide. La «mauvaise» force égoïste semble apparaître en nous comme un passé ténébreux. Et la force altruiste apparaît aussi. Ces couches se révèlent en moi : je commence à les sentir non seulement en dehors de moi, mais en moi. C’est pourquoi je suis déconcerté, si perplexe, et ne peux pas trouver mon chemin dans le monde actuel.

The Layer Cake Of The Soul_1

 Quand nous commençons à comprendre ce système et à trouver notre chemin en lui, nous voyons comment cela se passe avec d’autres personnes. Nous comprenons qu’un « gâteau multicouches » apparaît en nous comme ceci : les gènes d’information du passé, du présent et du futur, les pouvoirs égoïstes du passé, le sentiment du présent, et les sentiments indéfinis et incompréhensibles de l’avenir – l’attribut du don, l’attribut de la connexion.

Les couches qui apparaissent en moi ne sont pas encore reliées en un seul système, c’est pourquoi elles sont appelées « nos crises », la séparation entre ces parties. La crise est «intégrale», car elle ne nous laisse pas voir le lien entre toutes les parties – nous ne l’avons pas en nous. Ce problème persistera jusqu’à ce que nous apprenions à le contrôler.

Où est le problème ? D’un côté, j’ai créé une question et une crise, et de l’autre, j’ai appelé la même chose « l’âme ». En d’autres termes, nous sommes aujourd’hui réellement en chemin, au stade, et sur le point de découvrir l’âme en nous. Lorsque nous réunirons tous ces éléments en nous, nous verrons à la place une image très intéressante : Nous verrons que nous sommes constitués de trois lignes.

D’un côté, les forces égoïstes forment la partie inférieure du gâteau. De l’autre, les forces altruistes, ou l’attribut du don, forment la partie supérieure du gâteau. La force du milieu est le lien entre ces deux parties ; elle se forme lorsque nous recueillons tout cela en nous et que nous pouvons travailler avec les deux parties ensembles. La partie du milieu du gâteau va relier le pôle positif de l’altruiste et le pôle négatif de l’égoïsme et sera capable de travailler avec eux. C’est en fait tout notre travail – dans la ligne médiane.

The Layer Cake Of The Soul_2

Alors aujourd’hui, avec la crise et la discorde interne, nous nous apprêtons à découvrir notre âme. Bien sûr, le monde est encore très loin de cela. Il ne la découvrira pas de cette façon, mais avec notre aide, de manière beaucoup plus simple, en nous rejoignant, et ainsi de suite. Nous sommes sur le point de découvrir cela et devons continuer à avancer dans cette direction. Tout cela fait partie de notre nature.

The Layer Cake Of The Soul_3

La construction de l’écran et la formation du Partsouf a lieu après la première restriction. Notre état futur est déjà dans ce Partsouf. Le Partsouf se compose d’une tête qui décide comment connecter correctement les deux parties en nous : la partie dans laquelle nous pouvons donner et l’autre partie dans laquelle nous ne pouvons pas. Rosh (la tête) est au-dessus de cela, et ainsi elle nous dirige.

Des séries de leçon virtuelle du dimanche 25/09/2011

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: