Le jour qui décide de votre vie

Dr. Michael LaitmanTout dépend de la personne qui se base sur la création des moyens pour son avancement spirituel, lesquels se retrouvent dans le renforcement de l’environnement.  Grâce à cet environnement, une personne attire la force qui la ramène vers le bien.  En construisant son environnement, elle construit l’essentiel de son futur monde spirituel.

Lorsqu’une personne est incluse dans cet environnement, celle-ci commence à sentir qu’elle sort de son égo pour s’inclure dans son humanité, qu’elle aime comme elle-même.  Elle sort d’elle-même et au lieu de son monde intérieur qu’elle sentait comme «son monde», elle ressent le supérieur, le monde spirituel dans la société, dans la connexion entre tous.

Dans ce monde spirituel, elle révèle sa propriété: la propriété du don sans réserve, c’est le Créateur.  Tout commence avec ce premier changement appelé «le début de l’année» (Rosh Hashana).

Avant cela, la personne a fait d’importants travaux préparatoires: elle a essayé de former l’environnement autour d’elle et d’attirer les forces qui la changent, en se remplissant de ce qui était écrit dans les livres et en diffusant ce savoir à d’autres pour augmenter le nombre de personnes qui aspirent à l’objectif de la création.  De cette manière, elle augmente par accumulation le désir total pour atteindre l’objectif, ce qui l’affecte encore plus fortement.

Néanmoins, elle ne voit pas le succès.  Les kabbalistes écrivent beaucoup sur cette condition, ce point, cette étape sur le chemin.  Il existe un point essentiel et spécial appelé «jour du jugement», «quand il est décidé si vous avancez ou tombez, vous jugeant vous-même pour la vie ou la mort».

En fait, une personne détermine cette décision par ses travaux antérieurs: elle a réussi à construire pour elle-même le groupe de soutien et de recevoir d’eux la force de la garantie mutuelle afin qu’ils lui tiennent rigueur de ce sévère jugement, qui consiste à d’immenses désirs égoïstes et qui se révèlent dans la personne envers lesquels elle ne peut pas résister seul. 

Il est clair que nous ne pouvons pas résister au désir égoïste qui se révèle en nous, même contre le plus petit.  C’est seulement par la puissance de l’environnement que nous sommes en mesure de recevoir la force supérieure.  Il est dit que «le Créateur demeure parmi Son peuple», ce qui signifie que la puissance de la connexion appelée le Créateur demeure dans la connexion entre les âmes, entre les amis.

Le Créateur est la propriété générale du don sans réserve, que nous recueillons par ses parties.  C’est pourquoi le Créateur est appelé  » Boré », qui signifie« viens et vois ( Bo-Ré ).  «Après tout, nous devons aborder cet état et voir ce phénomène à l’intérieur de nos désirs.

De la 1re partie du cours quotidien de Kabbale 07/10/2011 , Shamati # 167

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: