La fin de la résistance

Dr. Michael LaitmanNous sommes individualistes, égoïstes par nature. Nous pouvons nous unir dans les villes, les nations, et les pays, mais nous unir comme un pays est un processus antinaturel. La Russie est un exemple, il y a d’autres nations qui  sont finalement tombées en morceaux.

Il doit y avoir un lien entre les gens comme dans une famille, où l’amour mutuel, les enfants, et la propriété unissent et préservent.  Ceci est une connexion instinctive basée sur la peur que je devienne malade et aurai besoin d’aide et de soutien. Mes enfants exigent quelque chose de moi, profitant de mon amour naturel pour eux, et je dois prendre soin d’eux.

La même connexion instinctive existe dans une nation. Bien sûr, elle  est beaucoup plus faible que dans une unité familiale, mais elle existe toujours et est également maintenue par une dépendance mutuelle, la peur, le besoin de soutien, un sentiment de sécurité, de sûreté, et ainsi de suite parce que nous vivons tous dans un monde égoïste.

Nous sommes encore capables de coexister et en quelque sorte être d’accord sur nos problèmes communs, les désirs et les objectifs dans les limites d’une nation. Nous comprenons que nous devons être connectés parce qu’en quelque sorte nous sommes d’accord à l’intérieur de notre pays, mais il y a de nombreux ennemis à l’extérieur.

Mais il est beaucoup plus difficile pour les différentes nations et les pays de parvenir à un accord. Cela est généralement appelé une union temporaire, où chaque côté trouve quelque chose pour son propre bénéfice, et une fois qu’il réussit à obtenir ce qu’il veut, il laisse tomber le reste. Et cela est considéré comme normal dans la politique internationale.

Fait intéressant, une nouvelle condition spéciale  se déroule aujourd’hui: les familles mettent un  frein, et une multitude de partis politiques, de mouvements apparaissent dans une nation. Ils se contredisent, sont prêts à se détruire les uns les autres, et ont plus de problèmes entre eux qu’avec des gens d’autres nations. Nous nous trouvons donc connectés avec des gens qui sont en dehors de chez nous: d’autres pays, nations, continents et civilisations avec lesquels il nous faut absolument trouver un moyen de coopération mutuelle 

De la conférence sur l’éducation globale  du 04/09/2011

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: