Les cent infatigables

Dr. Michael LaitmanAux nouvelles (Tiré du  Financial Times ): « De M. George Soros avec 95 autres: Monsieur, la crise de l’euro a besoin d’une solution, maintenant. Les mesures actuelles sont trop minces et trop tardives et précipitent la crise financière mondiale. L’euro est loin d’être parfait, comme l’a révélé cette crise. Mais la réponse est de corriger ses défauts plutôt que de lui permettre de saper, voire détruire, le système financier mondial.

« Nous, les Européens concernés, appelons les gouvernements de la zone euro à se mettre d’accord sur le principe de la nécessité d’un accord juridiquement contraignant qui serait à même de: 1) établir une caisse commune qui puisse lever des fonds pour la zone euro dans son ensemble et s’assurer que les États membres adhèrent à la discipline budgétaire; 2) renforcer la supervision commune, la réglementation et l’assurance des dépôts dans la zone euro, et 3) élaborer une stratégie qui va produire à la fois la convergence économique et la croissance car  le problème de la dette ne peut pas être résolu sans la croissance . »

Mon commentaire: Aucune de ces propositions ne peut être réalisée dans la  pratique, car elles sont fondées sur l’état précédent de l’homme et de la société: «individualiste et égoïste parmi les siens ». Et aujourd’hui, c’est déjà« un individualiste et un égoïste dans le réseau de la garantie mutuelle ».

Si nous ne prenons pas en compte que le monde est devenu globalement dépendant et intégralement connecté, non pas par nos relations économiques et commerciales industrielles, mais en son sein, en raison de son développement, nous ne réussirons à rien et tirerons toujours à côté de la cible. Lors de la résolution des problèmes personnels et communs, nous devons prendre en compte les nouvelles conditions et notre interdépendance.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed