Espoirs perdus

Dr. Michael LaitmanNous avons constamment évolué, en développant, d’année en année, notre vie sociale, notre vie familiale, et notre bien être personnel. Nous pensions que nos enfants vivraient mieux que nous et qu’en fait la vie s’améliorait de plus en plus.
Aujourd’hui nous avons perdu cet espoir. Nous ne pouvons plus faire de plans sur l’avenir. Nous sommes entrés dans une une phase où l’humanité ne voit plus d’avenir, parce que la nature semble nous pousser par derrière et ne plus développer nos désirs égoïstes. Au contraire, ces désirs égoïstes, qui ont permis notre développement commencent maintenant à se refermer: Les désirs de chacun d’entre nous deviennent dépendants de tous les autres. C’est un gros problème, confirmé par un grand nombre de scientifiques.

Nous n’avions jamais ressenti que nous étions dans une garantie mutuelle, dans un «effet papillon». Nous n’avions pas le sentiment que le monde était global et intégral. Nous n’avions jamais pensé à ça. Nous pensions : «L’interconnexion est une bonne chose ! Je vends quelque chose à quelqu’un et celui-ci me vend quelque chose, et nous faisons ensemble ceci ou cela avec ceci ou cela. « En d’autres termes, je ressentais que je pouvais utiliser la mondialisation égoïstement, que je pouvais en tirer un profit pour moi-même. C’est bien que le monde soit devenu si petit, c’est bien que je puisse voler partout et tout faire … ».

Puis soudain, le monde devint différent ! Subitement, il devient clair que la mondialisation ne s’accorde pas avec mon égoïsme, qu’elle commence à exercer sur moi des pressions et des contraintes, si je n’interagis pas correctement avec elle. C’est ce qu’on appelle une crise.

Quel est le problème?! Qu’est-ce qui se passe ? Les personnes restent des personnes. L’argent, l’industrie, les biens, la nourriture, tout est pareil. Quelle est cette crise? Il s’agit de notre écart avec cette nouvelle loi, qui nous est désormais révélée.

Du discours sur une éducation globale 04/09/2011

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: