Les douleurs de l’accouchement

Dr. Michael LaitmanL’humanité connaît les douleurs de l’accouchement aujourd’hui. C’est la naissance d’un nouveau monde. Nous découvrons nous-mêmes ces conditions extérieures, tandis que rien ne change dans le monde lui-même. Il y a des gens dans le monde d’aujourd’hui qui se suicident à cause de la crise financière ou en raison de craintes et d’autres problèmes. Mais dans le même temps vous pouvez trouver des gens qui ne sont inquiets de rien et ne ressentent pas du tout  la crise.

Tout dépend de comment une personne découvre le monde, mais le monde lui-même n’a pas de forme propre. Ainsi on peut se détendre, penser que tout est bien, et attendre que le flux normal de la vie nous apporte de lui- même quelque part. Ou nous pouvons aussi nous amener à un état où nous sentirons que nous ne pouvons pas accepter de rester dans cet état plus longtemps et devons  finalement nous connecter et découvrir la spiritualité, qui ne se révèle que dans une connexion entre nous.

Tout dépend de la pression que nous créons nous-mêmes. Et puis la réalité habituelle détendue dans laquelle le reste de la population vit nous semblera comme les ténèbres de l’Egypte. Nous nous sentirons combien nos ennemis, les troupes de Pharaon, nous poussent  par derrière, et nous devons sauter dans la spiritualité, comme dans la mer Rouge.

Tout dépend de la façon dont une personne perçoit son propre état ​​et par cela ne se laisse aucun autre  choix que celui de se connecter avec les autres. 

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 14/10/2011, Ecrits du Rabash

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed