Comment pouvons-nous vérifier si nos demandes sont correctes ?

Dr. Michael LaitmanQuestion : Comment une personne peut-elle vérifier si sa demande est correcte et claire ?

Réponse : Si je peux accomplir ce que je demande, cela signifie que ma demande était correcte. Je découvre les carences en moi et veux les corriger.  Alors après un certain temps (car il faut du temps dans notre monde), je vois que je veux vraiment comprendre, aspirer à la correction, et je peux le faire.

Tous les discernements précédents deviennent beaucoup plus clairs. Je suis soudainement d’accord avec le désir et toutes les actions et les occasions de se rapprocher des autres, qui au premier abord me semblaient totalement irréalistes, indésirables et répugnantes.

Je critique moins les gens et je suis en mesure de me rapprocher d’eux, je comprends que la spiritualité peut être ressentie que dans la connexion entre nous. Je perçois les concepts spirituels plus correctement et comprends que nous parlons de la connexion interne entre nous, que seulement là le monde spirituel est révélé, tandis que la mise en commun des attributs du don est le Créateur.

Je comprends que la spiritualité est atteinte par des actes concrets dans ce monde, qui a été spécialement créé d’une manière qui nous permette de les effectuer, même sans aucun désir ni intention. Nous pouvons nous obliger à le faire, tout comme nous pouvons faire beaucoup d’autres choses contre notre volonté : nous allons au travail et nous acquittons de nos différentes obligations dans la vie.

Ceci est impossible dans le monde spirituel, car il y a seulement le pur désir. Dans notre monde, cependant, les vêtements du désir, le corps physique, ne peuvent pas effectuer des actions différentes, même contre sa volonté. Merci pour cela, car nous pouvons nous rapprocher des autres dans ces situations qui s’opposent totalement à la connexion. C’est l’attribut merveilleux de ce monde !

Ainsi, afin d’acquérir le niveau suivant, nous avons toujours besoin de tomber dans ce monde, ce qui signifie tomber sous l’autorité de notre corps. Nous ne parlons pas du corps physique, mais le désir détaché de la spiritualité, qui nous permet d’effectuer différentes actions, même sans désir pour elle.

Je commence chaque niveau spirituel par une action physique, avec le désir égoïste, l’intention pour moi, et avec une aspiration lucrative de recevoir la récompense. Ayant commencé de cette façon, je peux procéder à des actions spirituelles.

Cela arrive dans tous les niveaux, jusqu’à la fin de la correction. C’est pourquoi ce monde doit exister. Sinon, nous ne serions pas en mesure d’aborder de façon indépendante chaque niveau spirituel.

De la 1ère partie de la leçon quotidienne de Kabbale 23/10/2011 , Écrits du Rabash

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed