Qui est mon « prochain »?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Il est écrit: «Ne faites pas à autrui ce que vous n’aimeriez pas qu’on vous fasse ». Qui est «autrui»?

Réponse: En principe, «autrui» est chaque personne dans le monde. Mais pour nous, c’est trop. Pour l’instant nous ne savons pas encore comment traiter nos ennemis et adversaires correctement. Cela doit être appris séparément.

Par conséquent, pour moi, le « prochain » est mon ami dans le groupe, une personne qui veut s’unir à moi pour atteindre le but spirituel. C’est la condition que nous avons à réaliser dans le groupe. Nous pourrions penser du mal de nos amis et les regarder de façon critique, mais si nous essayons néanmoins de créer le réseau d’interconnexion correct parmi nous dans notre travail spirituel, si nous ne voulons pas garder rancune contre les autres dans aucune de nos pensées, de nos désirs , aspirations, ou intentions, par cela nous avons déjà tendu nos antennes vers l’autre.

Jusque-là, ce réseau ne nous apportera que des sensations troubles et mauvaises. Mais dès que nous lui donnerons vie avec notre attitude, dépourvue de critique et de blâme réciproque, nous allons immédiatement sentir l’électricité circuler entre nous, nous sentirons comment l’air dans le groupe s’épaissit et se transforme en « gelée », nous reliant tous en un tout.

C’est exactement le sentiment obtenu: l’air devient plus dense autour de nous, se transforme en un liquide et ensuite en une substance visqueuse, devenant progressivement une « pâte » solidifiante  jusqu’à ce que nous voyons que nous sommes comme des raisins secs intégrés dans notre « tarte » commune. 

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale du 30/10/11 , « L’amour pour le Créateur et l’amour pour les êtres créés»

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: