Une alliance d’assistance mutuelle

Dr. Michael LaitmanUne personne doit faire ce qu’elle peut pour se connecter avec les autres et atteindre le don sans réserve. En raison de ses efforts corporels égoïstes, elle sent combien elle est réticente à se connecter, combien elle est opposée à l’unité, à la garantie mutuelle, et être comme un seul homme dans un seul cœur. Elle trouve cela inutile et se sent repoussé par elle.

Ainsi, elle découvre les désirs qui ont besoin de correction, les désirs que le Créateur a créé à l’intérieur de l’homme comme «le mauvais penchant. » Après cette révélation, elle commence à voir l’aide qu’elle reçoit d’en haut, en dépit de ses réticences.

La découverte du mauvais penchant vient d’en haut dans le cadre du processus de correction. Le Créateur fait une alliance avec une personne qu’Il ne la quittera pas et lui permettra d’avancer. Même si une personne ne veut pas se connecter et est repoussé par Lui, elle sera toujours inspirée par l’état précédent dans lequel elle a fait des efforts pour avancer, et cela va la soutenir.

Progressivement, une personne découvre, un tant soit peu, ce qu’est le don sans réserve, ce qu’est la puissance de l’amour. Elle commence à comprendre que son but est seulement de découvrir le besoin de cela. Puis elle peut consciemment et inconsciemment comprendre, sentir, et s’égosiller en demandant la force de la correction.

La bonne demande  (MAN) est ajoutée à la juste volonté, à la demande de quitter l’état actuel et de passer à un meilleur état. Ce désir peut encore être égoïste, ce qui est appelé «Lo Lishma», mais il est déjà aligné avec le droit chemin.

Et donc progressivement, étape par étape, une personne clarifie ses désirs et ses intentions. Bien sûr, elle n’est pas celle qui détermine les étapes de son développement. En fait, ils sont réveillés en fonction des Reshimot (gènes informationnels) en elle. La force supérieure, la Lumière, qui détermine l’ensemble du processus. Une personne doit en permanence aspirer à avancer et à effectuer la moindre action qui va la faire avancer de quelque manière que ce soit vers le but.

Puis elle va atteindre le but désiré: Elle recevra la Lumière qui ramène vers le bien, elle va acquérir l’attribut du don sans réserve, et elle sera remplie de la Lumière réfléchie qui offre la sensation de la vie spirituelle de la vie dans le don sans réserve !

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 26/10/2011, Les Écrits du Rabash

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed