La composition du mouvement d’occupation de Wall Street

Dr. Michael LaitmanAvis: (Yury Rubinsky , Directeur, Centre d’études françaises, Institut Européen de l’Académie des Sciences de Russie, tiré de beta.tvc.ru ): «Le mouvement d’occupation de Wall Street n’est pas le début de la révolution prolétarienne mondiale, dont Marx avait rêvé. D’autre part, ce ne sont pas des clochards, des racailles, ou des éléments antisociaux. Ils ne sont pas sans abri ou le prolétariat. Ils sont la génération plus jeune de la classe moyenne.

« En raison de la crise de l’économie mondiale et pour  dire la vérité,  des jeunes gagnent moins que leurs pairs ne l’avaient fait après la Seconde Guerre mondiale. Beaucoup d’entre eux sont privés de leurs avantages sociaux et d’indemnités de licenciement. Aux États-Unis, le taux de chômage des jeunes de moins de 25 ans  est de 17%, en France – 20%, tandis qu’en Espagne – 46%.

«C’est une bombe à retardement. En réalisant cela, les autorités ont commencé à flirter avec le mouvement des «occupants». … Obama et Soros expriment  leur sympathie, mais il n’y a pas de solution! »

Mon commentaire: Le gouvernement doit être prêt pour les vagues de licenciements et pour décider quoi faire avec des gens qui n’ont pas de travail, et pour une longue durée. Jusqu’à ce que nous apprenions tous à vivre dans un nouveau monde intégralement connecté, cela ne s’améliorera pas. Au contraire, ce sera en constante détérioration  pour nous obliger à changer, comme cela  arrive conformément à la loi régulière de l’évolution.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed