Le congrès éveille la vie en nous

Dr. Michael LaitmanLes Reshimot (gènes informationnels) sont activées, et le désir, la vie, s’éveille en moi. Alors, pourquoi de nombreux étudiants s’endorment pendant la leçon et perdent de l’intérêt? Où est leur désir? Après tout, tout dépend de notre volonté et notre désir dépend de la Lumière.

La lumière s’éloigne, comme il est écrit: «Ne cache pas ta face loin de moi ». Et dans la mesure où la Lumière se retire, une personne tombe progressivement dans le sommeil, jusqu’à ce que finalement elle meure. Tout dépend de l’ampleur de l’éloignement de la Lumière. Nous sommes seulement le résultat de l’influence de la Lumière.

Par conséquent, il y a juste une action et un  moyen de nous influencer: l’environnement correct. Grâce à lui, nous éveillons la Lumière. Ensuite, nous serons prêts pour son influence, et notre avancement sera plus rapide, bienvenu, et agréable.

Nous nous rapprochons du don sans réserve tout le temps, au point où nous devenons semblables au Créateur et fusionnons avec Lui, avec tous ses attributs. Si nous sommes dans notre égoïsme inconsciemment et, sans aucune préparation préliminaire, sans aucun  besoin de recevoir l’influence de la lumière qui nous fait progresser vers le don sans réserve, toutes les étapes de notre développement se produisent à travers la souffrance.

Notre vie est juste un peu sucrée et rarement, dans l’enfance, quand notre avancement vient sans coups sur le chemin. De cette façon, la nature nous aide et nous permet de progresser dans la Lumière de Hassadim (miséricorde). Cependant, habituellement, nous sommes poussés par derrière pour avancer grâce à des coups et à des souffrances.

Si vous vous préparez pour recevoir les futures formes de développement comme désirables (car chaque nouvelle forme est un don sans réserve plus important), alors ces formes futures n’apparaîtront pas à vous comme une grande obscurité. C’est pareil  à cette même obscurité et à cette incertitude que vous ressentez maintenant, quand vous êtes dans une descente.

Cependant, même dans l’obscurité, vous ne la considérerez pas  comme une descente. La nuit (« Orta »en araméen) est le côté opposé de la lumière (Ohr), à partir de laquelle je passe maintenant du bon côté, comme il est écrit: « La nuit brillera comme le jour » Tout dépend de votre préparation. Ensuite, vous vous reliez aux mêmes étapes avec compréhension, attention,  et désir, et nous pouvons aller plus vite à travers eux.

Vous saisissez ces étapes rapidement. Vous avez besoin de rester à chaque état jusqu’à ce que vous le réussissiez  et ressentiez que vous devez passer au suivant. Les Reshimot du niveau suivant vont  commencer à s’éveiller en vous. C’est ainsi que nous avançons.

Espérons que grâce à la préparation du congrès et lors du congrès proprement dit, nous atteindrons la grande Lumière, mettrons en œuvre un grand nombre de Reshimot, et construirons le Kli (récipient) à un niveau spirituel. C’est vraiment dans nos mains. 

 De la 3ème partie du cours quotidien de Kabbale du 06/11/11, TES

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed