La machine dans les mains habiles de l’homme

Dr. Michael LaitmanAprès notre correction, la machine, qui ne fonctionne que pour recevoir, demeure. Mais elle ne peut faire qu’une chose sur deux : elle peut soit cesser de recevoir, s’arrêter elle-même, ce qui demande également de grands efforts, la personne alors devient neutre envers les autres comme un juste, qui, vivant dans la forêt, n’a besoin de rien, pas même d’une chemise. Ou elle (la machine) peut commencer à travailler à l’intérieur d’elle-même, afin de recevoir dans l’intention de donner.

C’est encore recevoir. Si quelqu’un l’observe de l’extérieur, il verra une personne normale qui mange, boit, célèbre, et qui s’inquiète sur sa santé et sa famille ; il n’y a rien d’exceptionnel à son sujet. La seule différence réside dans ses actions internes, dans son intention. Ainsi, sur le plan spirituel, elle donne, et quiconque étant au même niveau spirituel qu’elle, sentira qu’elle effectue des actions spirituelles. Tous ceux qui n’y sont pas, ne comprendront rien.

C’est comme l’exemple bien connu de l’hôte et de l’invité : Nous voyons comment l’invité avale les mets délicieux, prenant la nourriture des plats, comment il mange, boit, et montre à tous combien il aime la nourriture. Qui sait quelles sont ses intentions?

En fin de compte, tout ce que nous ajoutons à notre désir de recevoir du plaisir est l’intention, que nous voulons recevoir de la force du Créateur et joindre à nos actions. Les actions elles-mêmes restent les mêmes. Je peux m’empêcher de recevoir par peur, et donc ne rien recevoir et ne nuire à personne. Je peux aussi agir pour l’idée supérieure de vouloir ressembler au Créateur, de me rapprocher de Lui.

Je peux donner aux autres tout ce que j’ai, recevoir d’eux afin de donner, ou même prendre quelque chose de certaines personnes afin de la transmettre à d’autres grâce à mon amour naturel, tout comme dans notre monde. Ou je peux faire la même chose pour l’amour de la grandeur du Créateur.

Il n’y a aucune autre raison à la spiritualité, à part la grandeur du Créateur. Toutes les autres raisons de donner sont corporelles, comme on l’accepte dans notre monde.

De la 2ème partie de la leçon quotidienne de Kabbale 21/11/2011, Le Zohar

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed