Un tremplin vers le monde supérieur

Dr. Michael LaitmanSelon notre attitude envers l’environnement, nous pouvons voir comment effectivement nous travaillons à accroître à nos yeux l’importance des amis. Nous devons comprendre que nous ne pouvons pas estimer leur taille réelle, mais seulement la hauteur que nous leur attribuons. Mon estimation de l’environnement est totalement subjective et dépend de moi seul.

Nous avons besoin de former une image du groupe devant nous afin de progresser. Ils ne peuvent pas m’interrompre d’aucune façon, tout dépend de moi. Puis nous commençons à voir que ce n’est pas un environnement externe, mais le récipient  interne qui a été construit par mes efforts. J’utilise ce récipient et l’amène à la forme désirée, en concevant et élaborant ce récipient comme de la pâte. Tout mon avancement spirituel en dépend.

Plus élevé, plus large et plus important se trouve  le récipient dans ma raison, plus grand est mon avancement. Je pense que ce récipient est le mien parce que je l’ai construit et façonné moi-même. J’aurais pu le construire d’une autre façon, en sous-estimant et en humiliant les amis, mais à la place j’ai construit un groupe puissant, où chaque membre est le plus grand de sa génération. Et maintenant,  tout ce récipient spirituel m’appartient.

Je ressens tout cela dans ma raison, car je fais tout moi-même. Par ailleurs, je suis constamment en train de développer cette attitude envers l’environnement, car il y a toujours des pensées étrangères et des désirs qui me détournent : l’envie, la luxure, et l’ambition  qui «prennent une personne hors de ce monde», qui signifie hors de l’état où elle se trouve. Il s’agit d’une invitation pour moi à développer l’importance de l’environneent et à élever le degré suivant. C’est de cette façon que nous avançons.

Si une personne sait que l’environnement extérieur lui-même n’existe pas, mais est seulement une image créée de son propre monde qu’il a construite, il reçoit ce récipient afin de travailler avec lui à l’intérieur de  la raison. Dans son attitude envers le Créateur, il doit être au-dessus de la raison.

Mais l’environnement a seulement la forme qu’une personne lui donne. L’environnement est comme un tremplin, des moyens  pour avancer, et en fonction de la hauteur à laquelle une personne élève l’importance de l’environnement, elle s’élève. 

 De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 22/11/2011, Ecrits du Rabash

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: