Nous avons reçu une seconde chance

Dr. Michael LaitmanVous avez probablement entendu dire que le Ari a dit une fois à ses élèves: «Si nous montons à Jérusalem aujourd’hui, nous serons en mesure d’atteindre la fin de la correction (Gmar Tikoun .) Réunissons-nous dans une heure et allons  là-haut, poursuivons ce chemin! »

Lorsque les étudiants ont commencé à se rassembler après une heure, l’un d’eux a dit qu’il ne pouvait pas venir pour une raison, un autre pour une autre raison, la femme d’un autre ne le laisserait pas partir, et l’autre ne pouvait pas aller à cause des enfants, ou en raison d’une maladie ou d’autres problèmes. Et donc ils ne s’élevèrent pas à l’état de GmarTikoun.

Nous ne comprenons pas comment de telles interruptions auraient pu arrêter les étudiants du Ari d’atteindre l’état exalté de Gmar Tikoun . Mais nous ne comprenons pas quels sont les obstacles donnés d’En-Haut à une personne pour qu’elle se rapproche de la correction.

Nous ne sommes ni les plus forts ni les plus spéciaux. Nous sommes véritablement la plus faible de toutes les générations qui nous ont précédés. Mais nous vivons à une époque très particulière, et ces temps exigent une grande correction, qu’il est possible de réaliser! Par conséquent, même si nous ne sommes pas dignes d’elle, même si nous ne sommes pas assez forts ou ne comprenons pas vraiment ce que nous faisons, la force supérieure nous connecte toujours et nous pousse en avant.

Donc nous ne devons pas oublier ce que nous avons à faire. Nous devrions essayer aussi dur que nous le pouvons! Et le Créateur va terminer ce travail pour nous.

 Du cours n°1 à la Convention du désert d’Arava le 18/11/2011

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: