Les esclaves du travail

Dr. Michael LaitmanNous voyons au XXIe siècle que le monde a beaucoup changé. Les gens ont l’habitude d’être beaucoup plus libres. Ils ont été entraînés dans un tourbillon de travail et sont devenus des esclaves. Cela s’applique même à la classe moyenne, aux employés des hautes technologies, aux politiciens, aux économistes, aux chercheurs en sciences sociales et politiques, et aux personnes de toutes professions. Chaque travailleur est complètement assouvit par son travail. Nous sommes devenus des esclaves.

Notre vie entière tourne autour du travail. Une personne moderne, ne passe pas beaucoup de temps à manger, à boire ou à se reposer tout en restant assis devant une télévision. Elle perd la plupart de son temps au travail et passe une heure ou deux en allers et retours. Ainsi, elle passe sa journée entière au travail.

Les entreprises organisent leurs propres centres de soins de jour et de retraites du groupe. Ils font tout leur possible pour lier leurs salariés encore plus fortement à leur lieu de travail. De cette façon, une personne devient un esclave à son cabinet. Elle ne comprend même pas qu’il y a autre chose que le travail. Le travail devient la chose la plus importante dans la vie et remplit complètement sa vie.

Lorsque nous rencontrons une connaissance, la première chose que nous demandons est l’endroit où vous travaillez, que faites-vous, et combien gagnez-vous. Essentiellement, nous ne les traitons pas comme des personnes, mais comme des professionnels. C’est comme si nous ne voyons pas la personne en face de nous. Nous ne lui demandons pas ce qui l’intéresse, ce qu’elle a vu et vécu, et où elle a été. C’est comme si son lieu de travail était plus important pour nous que la personne. La chose la plus importante est l’endroit où elle travaille et ce qu’elle fait.

Les principales préoccupations d’une personne sont de s’assurer qu’elle n’est pas renvoyée et qu’elle sera en mesure de trouver un emploi différent. Les entreprises envoient leurs salariés en la formation professionnelle. Tout tourne seulement autour du travail. Une personne passe au moins dix heures par jour au travail Ce n’est pas un style de vie sain pour tous.

Nous détruisons notre fondation, le globe sur lequel nous vivons, toutes nos ressources naturelles et notre écologie. Nous sommes comme des enfants qui ont perdu le chemin du temps pour jouer. Maintenant, notre mère a besoin de nous arrêter. Elle doit arrêter le jeu, nous disant que le temps est venu de faire autre chose, et nous sommes incapables d’arrêter.

De la discussion « Leçons sur le Nouveau Monde» 01/12/2011

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: