Les paroles de nos Sages seront entendues

Dr. Michael LaitmanQuestion: Si on avait demandé à tous les gens assis au cours s’ils voulaient progresser rapidement vers le point final, le plus élevé du développement, tout le monde aurait dit: « Oui ». Mais en même temps, je vois que nous sommes satisfaits de vos réponses. Nous arrivons au cours avec un désir, un besoin, mais nous tombons progressivement dans un état ​​de sommeil. Comment pouvons-nous être constamment actifs? Comment pouvons-nous avancer plus vite?

Réponse: Vous ne pouvez pas maintenir votre désir près de moi. Même si j’ai un besoin qui m’appartient, par rapport à vous, j’existe à l’état de perfection et je suis à un degré plus élevé. Pour cette raison, lorsque vous vous connectez à moi, vous avez également une expérience de la perfection, comme un enfant à côté d’un adulte. Parfois, il exige quelque chose de ses aînés, mais pourtant, en règle générale, ils lui donnent la confiance, un sentiment de fiabilité, et il tombe paisiblement endormi dans les bras de ses parents.

Pour vous dire la vérité, c’est encore mieux pour moi quand vous vous endormez. C’est parce qu’alors il y a plus qui pénètre en vous. Les gens qui «somnolent» pendant le cours ne me dérangent pas; ils ne sont pas censés être toujours « sur le feu » .Il est écrit que « les mots des sages sont apaisants. ». Et ce n’est pas parce que les sages parlent calmement ; c’est simplement que leur sagesse coule comme l’eau d’un endroit à l’autre et entre dans  la personne par le bon chemin. Donc, ne vous inquiétez pas.

Il est bon que parfois les gens viennent au cours avec le feu dans leur cœur, mais quand ils reçoivent la Lumière qui ramène vers le bien, un sentiment d’apaisement est mieux pour eux.

 De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale du 11/12/2011, Le Zohar

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed