Le peuple est le nouveau gouvernement

Dr. Michael LaitmanQuestion: Supposons que nous ayons écrit un cours sur l’éducation intégrale, nous l’avons. a qui allons-nous le proposer ? Au gouvernement?

Réponse: Nous allons le proposer au gouvernement, au public et aux scientifiques à travers qui nous commençons à faire de la publicité. Nous allons aussi faire la promotion via Internet et autres canaux médiatiques.

Aujourd’hui, le gouvernement est impliqué dans un secteur limité de la société et  de l’État. Il semble se tenir de  côté, et ses fonctions rétrécissent progressivement. Divers programmes économiques, sociaux, éducatifs et communautaires et des associations sont à l’œuvre.

Quelles sont les fonctions que le gouvernement garde encore ? Même les soins de santé ne sont plus sous son contrôle, même l’armée est embauchée. C’est comme le roi solitaire ou le Parlement qui  dissolvent lentement les produits des retombées: de nouveaux systèmes sociaux indépendants, politiques et économiques, qui n’ont rien à voir avec le gouvernement.

Il n’est pas nécessaire de mener notre parcours à travers le gouvernement, mais il devrait certainement passer par le système d’éducation. Cependant, cette éducation n’est pas pour les enfants, ce n’est pas professionnel, ni technique ou universitaire. Elle est destinée à éduquer le public. Elle forme une nouvelle humanité, qui ne pourrait pas survivre autrement.

À ce jour, nous avons déjà une relation très sérieuse avec l’UNESCO, les Nations unies. Nous avons des représentants qui agissent à titre de conseillers là-bas.

Aussi, je ne pense pas qu’il  soit nécessaire d’aborder n’importe qui,  sauf le peuple, surtout depuis l’époque de l’Internet. Je pense que nous sous-estimons encore ce nouveau «gouvernement». C’est la voix de Dieu, la voix du peuple. Nous avons juste besoin de l’utiliser correctement. 

Discussion sur l’éducation intégrale, le 11/12/11

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed