Vers la date fatidique du calendrier maya

Aux nouvelles (Tiré des  Nouvelles  du « News Junkie Post »): « Diverses prophéties de malheurs et ténèbres ou même d’une Apocalypse ont été liées à l’année civile 2012. Une Apocalypse (étymologiquement en  grec: « lever le voile» ou «révélation») est souvent considérée à tort comme la fin de toutes choses, mais bien sûr, l’étymologie même du mot contredit cette notion. Comme une révélation puissante, une Apocalypse est un moment de vérité universelle, un saut quantique dans des territoires inexplorés. Il semble que le monde entier soit déjà entré dans cette phase unique de l’histoire humaine.

«Les Mayas ne voyaient pas la date fatidique du 21 Décembre 2012, comme« la fin du monde », mais plutôt, ils l’ont perçu comme un moment de transition d’un âge du monde dans un autre. Le message central des Mayas concernait notre capacité à faire un choix, et soit embrasser courageusement ce nouvel avenir ou bien essayer de s’accrocher au passé et de faire face à des conséquences potentielles redoutable. Selon les Mayas, notre résistance ou l’acceptation de ce changement de paradigme pourrait déterminer si la transition se passe dans le chaos et de violents changements cataclysmiques au lieu de la paix et de la tranquillité.

« Beaucoup de gens ont un sens intuitif que la fin du calendrier Maya va apporter un changement de prise de conscience. Pourtant, il est rarement clairement indiqué ou expliqué exactement quelle est la source d’un tel changement, comment il va se passer ou ce que serait sa nature », écrivait Carl Johan Calleman en Mars 2010.

«Au début, il y aura un grand besoin pour que les gens prennent des initiatives pour diffuser l’appel à la Convergence consciente à travers le monde», écrivait Cableman.

«Le changement de paradigme décrit par Calleman soit comme un changement de conscience ou une convergence consciente est déjà en route. Le train de l’histoire a «quitté la gare », et en fait, il s’agit d’un train à grande vitesse. Ce changement de paradigme de l’histoire humaine mondiale a commencé au printemps 2011 dans le monde arabe. … Cependant, la chaîne des événements de la révolution arabe était hautement prévisible sans se référer soit à la prophétie Maya ou d’autres boules de cristal.

«Depuis le printemps arabe, le mouvement  « Occuper »  a montré une remarquable capacité d’adaptation et de résilience, et il est en train maintenant de devenir viral. Il a pris en Europe occidentale, en Grèce, au Royaume-Uni, Espagne, Italie, France et Allemagne. Mais plus important encore, c’est désormais une force incontournable dans le bastion de l’impérialisme: les Etats-Unis d’Amérique. La principale raison pour laquelle le mouvement « Occuper »   obtient une telle attraction aux États-Unis c’est que près d’un Américain sur deux-en fonction de nouveaux chiffres du Bureau américain du recensement –  sont tombé dans la pauvreté ou  a du mal à vivre sur un faible revenu.

«Le changement de paradigme d’« Occuper » n’est pas une force surnaturelle « devant arriver » ou bien un étrange phénomène astrologique, mais c’est un mouvement ancré dans quelques principes prosaïques simples tels que l’équité, l’égalité et  la justice sociale. Il a son fondement dans la conviction que 99% de la population mondiale devrait contrôler les ressources et gérer leurs propres affaires au lieu de laisser 1% de la population l’exécuter dans le monde d’une façon insoutenable, par laquelle ils nous  conduisent joyeusement à l’abîme.

«Les tyrans, les dictateurs, les oligarques et les «maîtres de l’univers » du monde financier ont été mis en demeure par les 99%. S’ils résistent, la vague du tsunami du mouvement « Occuper » finira par les faire tomber ou entièrement dégrader leur pouvoir et leur richesse. C’est juste une question de temps, et après tout il reste une année complète avant la fin du calendrier maya. Le mouvement global « occuper » est sans doute notre meilleur espoir, non pas en tant que 99%, mais en tant qu’êtres humains, pour résolument changer de cap et  promouvoir un monde où la culture du « combat acharné » ne l’emporte pas. Un mode de vie qui soit basé sur l’équité, la justice et sur ​​le respect de la Déclaration universelle des droits de l’homme ». 

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed