La purification du cœur dans un chaudron en ébullition

Dr. Michael LaitmanQuestion: A quoi  doit-on penser pendant notre congrès intérieur silencieux ?

Réponse: Ce n’est pas simplement notre silence et l’immobilité, mais un travail interne sérieux. Je ressens ce silence d’une telle façon que c’est comme si tout le monde parlait ! Chacun effectue des clarifications  en « touillant » ensemble dans un grand chaudron qui bouillonne en faisant rage sur un feu ouvert- dans un ouragan de toutes les pensées et sensations possibles.

Mais nous faisons tout cela ensemble, en discernant simultanément le sens de notre vie, son but, et ce qui va se passer pour nous et pour moi personnellement? Et pour cette raison, les pensées de chaque personne coulent vers le reste, sont transférées de l’un à l’autre, se mêlant ensemble et provoquant le chaos et la confusion.

Cela nécessite d’énormes efforts, et une habitude pour ce genre de travail est nécessaire ici. Les kabbalistes ont souvent utilisé une telle méthode, qui permet d’effectuer une analyse très profonde. À la fin, vous sortez de  là  avec une tête  et un cœur tout à fait purifiés.

Le grand congrès nous a permis de mûrir pour ce travail. Vous voyez que les cours sont devenus différents, les discernements sont beaucoup plus profonds, et de nouveaux mots ont été ajoutés. Je me sens comme si un nouveau dictionnaire  m’avait été révélé.

C’est comme d’être dans  un  pays où mes connaissances de la langue seraient  limitées à seulement une centaine de mots que je pourrais utiliser pour communiquer, et puis soudain j’ai appris mille mots! Pouvez-vous imaginer combien il est plus facile pour moi de communiquer et de prendre contact avec les autres maintenant. C’est le genre de changement que je ressens après le congrès, et  en beaucoup plus puissant même.

De la 3ème partie du cours quotidien de Kabbale du 21/12/2011, « Introduction au TES »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed