Déverser la lumière sur le monde

Dr. Michael LaitmanQuestion: J’ai lu le livre Le Kabbaliste, qui, entre autres choses parle de la façon dont le Baal HaSoulam  a essayé d’atteindre le monde entier. Il a tout dit aux gens, mais ils n’ont pas écouté. Pourquoi le monde nous écoute-t-il aujourd’hui?

Réponse: Le Baal HaSoulam vécut au début de l’ère actuelle et voulait vraiment gagner du temps. Avant la Seconde Guerre mondiale, il a essayé d’organiser pour 300 familles juives Polonaises leur venue en Israël. Il voulait établir un groupe spécial à Jérusalem, dont les membres travailleraient dans une petite usine pour les faire vivre et être tout le temps ensemble, se connecter tout le temps. Il voulait unir le peuple avec son journal « La Nation ». Il est retourné  en Pologne quand les soulèvements des ouvriers ont commencé, en espérant les diriger tous vers l’unité ….

Le Baal HaSoulam a vu que le niveau suivant, l’état suivant, c’est l’unité mondiale. Il n’y a pas de niveaux intermédiaires. Nous devons nous élever d’ici directement vers la connexion. Mais à son époque il n’y avait pas de bonnes conditions pour cela. Les gens ridiculisaient l’Union soviétique, dans laquelle une nouvelle société a été formée par l’oppression. Dans l’ensemble, le monde a avancé à l’américaine, en vue d’atteindre le «rêve américain», et il était impossible de parler de correction selon la méthode de la Kabbale.

Cependant, aujourd’hui les choses ont changé. Je tiens à souligner que nous ne parlons pas de nos réalisations. Au contraire, nous sommes petits par rapport à tous les groupes qui nous ont précédés. Toutefois, vu l’état du monde, nous devons réussir. Après tout, aujourd’hui, le monde est impuissant face à tous les problèmes émergents. Le monde n’a jamais été dans cette situation qui semble une impasse. Il est maintenant clair que nous nous enfonçons dans une crise économique totale et que nous ne pouvons rien faire à ce sujet. Il n’y a rien à espérer et il n’y a pas d’issue.

C’est pourquoi la méthode de correction est révélée maintenant. Elle se tourne vers le monde non pas en l’appelant pour donner sans réserve au Créateur, mais par un message de garantie mutuelle qui a été révélé très clairement de la part de la nature elle-même. Tout le monde le voit, mais ils ne savent pas comment atteindre la compatibilité avec le Créateur, ils ne savent pas que c’est dans l’équivalence de forme avec Lui que nous pouvons avoir toute l’abondance dans le monde corporel.

Nous travaillons ensemble à notre niveau, en aspirant à ce que  la force supérieure  se révèle dans le point d’unité entre nous. Car  pour nous la garantie mutuelle est l’unification au  niveau spirituel supérieur de Galgalta ve Eynaim (GE), grâce auquel  nous, Israël, allons déverser la Lumière supérieure sur le monde. Toute l’humanité est en fait un seul système, et donc, si la lumière  est en nous, elle va certainement s’écouler sur les autres.

C’est exactement pour cela qu’est notre convention : nous attirons la Lumière de la Source afin qu’elle soit  révélée entre nous. Puis, après la convention nous allons voir de grands changements dans le monde. Les gens vont ressentir une force particulière: «Peut-être qu’on peut se connecter, après tout? » Soudain ce sera la vraie solution pour eux. Il n’est pas nécessaire «de s’échapper», il n’est pas nécessaire de briser le marché commun et les relations internationales. Au contraire, avec l’aide de toutes les institutions présentes, nous devons changer d’approche et aspirer à l’unité et non à autre chose.

Les mécanismes précédents sont en train d’être détruits et nous  devons offrir à chacun un niveau de vie minimal raisonnable et un sentiment de sécurité. Tout le monde devrait recevoir les nécessités de base. L’humanité qui se sent tellement impuissante aujourd’hui devrait adopter cette approche. Les pays développés sont dans un état de déclin économique, industriel et financier.

Selon ce qui est écrit dans les livres de la Kabbale, aujourd’hui, compte tenu de notre investissement dans les besoins du monde, nous avons une très bonne chance de révéler la force supérieure, afin de nous corriger. Nous avons seulement à utiliser nos intentions autant que nous le pouvons.

Il est clair que nous sommes tous égoïstes, et chacun de nous pense à son propre bien-être. Même dans le groupe chacun cherche son gain et non pas  le don sans réserve au Créateur. Si nous sommes chanceux, nous nous souvenons de Lui à l’occasion. Mais ce n’est pas grave. Tous nos efforts sont accompagnés par un désir égoïste « Lo Lishma « (pas en son nom), et on n’exige pas de nous  d’en faire plus, tout comme les bébés. Nous essayons, nous avons vraiment fait de grands efforts, et ainsi la Convention peut vraiment nous unir.

Alors nous serons en mesure de révéler la force supérieure pour la première fois, afin de nous corriger et de transmettre la correction au  monde entier. Tous les signes et les écrits kabbalistiques indiquent que c’est possible, et nous devons simplement ne pas en douter. 

 De la 4e partie du cours quotidien de  Kabbale du  01/12/2011 , « L’essence de la religion et  son but»

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed