Les leçons d’un nouveau monde: produire moins de superflu

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quels sont les principes les plus importants que tout chômeur devrait connaître afin d’être  capable de les gérer dans le nouveau monde?

Réponse: Tout d’abord, il est impossible de gérer quoique ce soit dans le nouveau monde si chacun ne pense qu’à soi-même. Nous devons penser à tout le monde. Il n’y a pas d’autre choix. C’est la loi de la nature qui est révélée à notre époque.

Deuxièmement, chaque membre de la société devrait se préoccuper des autres comme des organes dans un seul corps. Dans le monde global nous n’avons pas besoin de construire des systèmes égoïstes: les médias, les gouvernements, les systèmes sociaux, les soins de santé, l’éducation, etc., qui aujourd’hui ne se soucient pas de ce qui arrive aux autres. Ce qui devrait nous préoccuper c’est la façon de construire une personne saine dans une société saine. Tous les systèmes doivent être axés sur ce but. Cela signifie qu’il doit y avoir un plan général.

Seuls ceux qui comprennent que nous avons besoin de l’intégralité et de la garantie mutuelle devraient avoir le droit de diriger la société. Sinon, chacun va continuer avec son protectionnisme, ce qui conduira à l’opposition et à la destruction de la nature.

Nous devons aspirer à ce que cette même relation existe dans la famille, l’éducation des enfants, des quartiers, des villes, des nations et du monde entier. Cela signifie que nous ne devons pas développer séparément des systèmes spécifiques pour l’éducation, la culture et la santé, mais plutôt que nous devons travailler dans les cercles, passant d’un petit cercle à un plus large, englobant finalement toute l’humanité.

Nous devons organiser toutes les organisations internationales différemment, de sorte que ce sera leur objectif et que toute leur activité y vise. Toutes les lois dans le monde devraient être faites comme des lois intégrales de telle sorte que l’intégralité va devenir la loi essentielle de notre existence. Le leadership, les tribunaux et les systèmes pour les droits humains doivent être destinées uniquement à cela.

Ce qui découle de la loi intégrale influence toutes les sphères de nos vies, en particulier les usines, les entreprises et les affaires et si oui ou non elles ont le droit d’exister. Si une entreprise ne correspond pas au système de production essentiel, c’est comme une écharde qui entre dans un corps et infecte et affecte l’ensemble du corps.

Elle doit être enlevée et seules les choses saines et nécessaires doivent être laissées. C’est une perception totalement nouvelle selon laquelle personne n’a le droit de créer quelque chose seulement dans le but d’essayer de la vendre. Au contraire, moins nous produisons et moins nous vendons, mieux c’est. C’est totalement à l’opposé de notre approche actuelle, et ainsi tout va changer.

Question: Il semble que ce soit un état ​​ futur très avancé qui résultera de l’éducation intégrale, lorsque le gouvernement pourra décider si une entreprise est en harmonie avec la nature et devrait donc fonctionner?

Réponse: En partie, ce sera le résultat du changement conscient et en partie une conséquence de l’évolution naturelle dans laquelle les industries inutiles s’arrêteront d’elles-mêmes

 Tiré des  «Cours sur le nouveau monde » 01/12/2011

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: