Le baromètre mondial du bonheur

Dr. Michael LaitmanAux nouvelles (Tiré de  Lragir.am ): «L’enquête mondiale a été réalisée par le plus grand réseau au monde indépendant d’instituts de sondage, WIN-Gallup International dans plus de 58 pays (52 913 interviews), couvrant la grande majorité de la population mondiale.

« La réalisation du bonheur est aidé par l’espoir économique, mais souvent « le bonheur » refuse d’être soumis à la morosité économique. Ainsi 42%  des « moroses » mondiaux qui sont pessimistes quant aux perspectives économiques de 2012 disent qu’ils sont dans l’ensemble « heureux ». Evidemment, malgré la morosité économique, la plupart des nations européennes sont dans  « la boîte à bonheur ». Le sondage révèle également que les nations qui luttent pour s’élever sur l’échelle économique mondiale, produisent un lot de gens «malheureux». Ainsi, le bonheur net en Chine est proche de la moitié de la moyenne mondiale et s’établit à 25%. En revanche, les Espagnols économiquement sous pression ont un taux de 55% de bonheur net. Peut-être que le sentiment d’être «heureux» est aussi un trait culturel!

« Selon le Baromètre international WIN-Gallup mondiale du bonheur, 53% du monde disent qu’ils se sentent heureux, tandis que 13% disent qu’ils se sentent« malheureux ». 31% d’autres gens disent qu’ils ne sont « ni heureux ni malheureux », tandis que 3% n’ont pas répondu.

«Le sondage mondial montre en outre que ceux qui se prétendent« sans religion » ont un ratio de bonheur net à 27% par rapport à ceux ayant des convictions religieuses, parmi lesquelles le bonheur net est généralement plus élevé …

«Le taux net de bonheur en Amérique du Nord est de 31% contre 50% pour l’Europe occidentale dans son ensemble et les Espagnols économiquement déprimés qui, quand il s’agit de bonheur, atteignent le score de 55%. L’Afrique en tant que groupe a un taux de 66% net et l’Amérique latine obtient un taux de 63%.

« Les gens les plus heureux vivent dans les îles Fidji (89%), suivi par le Nigeria (84%), les Pays-Bas (77%), et la Suisse (76%). Les gens « malheureux » viennent de Russie, République Tchèque, Turquie, Chine, Ukraine, etc. ».

Mon commentaire: Évidemment, un être humain n’est pas une machine et prend tout émotionnellement et subjectivement. Sans doute, s’il satisfait ses besoins physiques (animaux, de base), il est en mesure d’obtenir le bonheur illimité à partir d’un sentiment d’unité.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed