Un penchant à mal se comporter

AuxNouvelles (de Reuters) : «Plus d’un scientifiques ou docteurs reconnus britanniques sur 10 ont été témoins de collègues altérant ou modifiant intentionnellement les données de leurs recherches, selon, selon un sondage réalisé par le Journal Médical britannique (BMJ) du jeudi.

« L’enquête, qui rassembla plus de 2.700 réponses, a également constaté que 6% des scientifiques ont déclaré qu’ils étaient conscients qu’il était possible qu’une recherche fut mal conduite dans leur institution, qui n’a pas été correctement menée …

«Des cas très médiatisés de mauvais comportements ont conduit de nombreux autres pays, y compris les Etats-Unis, le Canada, la Suède, la Norvège et la Pologne, à créer des mécanismes formels pour superviser l’intégrité de la recherche. »

Mon commentaire: Comme la science admet tout le monde, non pas des idéalistes, mais quiconque est disposé à vendre des inventions et des découvertes scientifiques pour de l’argent, l’honneur, la gloire, la fortune et le pouvoir, il n’est pas étonnant que les « scientifiques » ajustent les résultats aux demandes, dans le but de  accomplir quelque chose non pas dans la science, mais dans leur vie, pour laquelle la science est devenue un moyen d’atteindre la richesse, la puissance et la gloire. Voilà la cause de la crise dans les sciences, l’égoïsme, comme partout et en toute chose ….

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: