Le repos absolu à la vitesse de la lumière

Dr. Michael LaitmanQuestion : est-ce que le Créateur attend de nous la prière correcte ?

Réponse : Vous ne pouvez pas appeler cela attendre. La Lumière supérieure existe dans un état ​​de repos absolu. C’est une loi immuable, comme les lois de la physique. Avoir un mouvement constant est la même chose que d’être en état de repos

La Lumière ne s’arrête pas, elle est soit révélée ou cachée, mais sa nature reste inchangée. Prenez par exemple la nature de la lumière physique, qui dans un vide se déplace à la vitesse constante de 300 mille kilomètres par seconde. Tout dépend du milieu où la lumière est diffusée, parce que nous la révélons par la matière avec laquelle elle entre en contact. Le degré de similitude entre la matière et la lumière détermine la vitesse de la lumière, parce que nous ne voyons pas la diffusion de la lumière ; on ne voit que la façon dont la matière réagit à elle.

Si une action est constante, alors par rapport à nous, elle est considéré comme immobile. Autrement dit, l’influence de la Lumière supérieure est constante et aucun changement n’intervient dans son influence. Tout dépend des désirs et comment ils révèlent cette influence. Si des changements surviennent dans les désirs, alors cela détermine la vitesse de l’influence de la Lumière, mais la Lumière elle-même reste totalement inchangée et son influence est constante !

Nous disons que nous devons essayer d’attirer la Lumière. Mais en réalité c’est le contraire de ce que nous imaginons. L’influence de la Lumière est constante et nous sommes le résultat de cette influence.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 17/01/12, Écrits du Rabash

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: