Davos: de l’espoir à la déception

Dr. Michael LaitmanAvis: (Richard Quest , permanent et correspondant de CNN): «Lundi, Klaus Schwab, fondateur du Forum économique mondial et directeur exécutif, m’a dit qu’il était déçu par les progrès réalisés par les dirigeants en 2011. Il avait eu l’espoir que l’économie croîtrait à nouveau. Ce n’est pas le cas. » Schwab a admis qu’il était « irrité par un manque croissant de volonté de traiter les problèmes mondiaux. »

« Klaus Schwab n’est pas un homme connu pour l’hyperbole ou l’exagération. Alors quand il m’a dit ses soucis au sujet d’une «mentalité de bunker» ou du «burnout» des électeurs qui «ne peuvent plus gérer », alors il est probablement temps de s’inquiéter.

« La raison pour laquelle c’est si préoccupant, c’est qu’il y a encore tant de problèmes à résoudre. Certains, comme la Grèce, sont en danger de s’aggraver. Il n’y a toujours pas de solution, et les politiciens sont à des kilomètres de s’accorder sur l’orientation future de la crise de l’euro. »

Mon commentaire: Il y a beaucoup de possibilités pour retarder la décision. Peut-être est-ce utile et nécessaire. Après tout, cela prend du temps et du courage, développé à cause de la sensation de souffrance progressive, pour réaliser le désespoir de la situation et l’insuffisance des modèles précédents.

Dans l’intervalle, la méthode de l’éducation globale intégrale (la transformation de l’individu et de la société) et le nouveau modèle économique d’une société intégrale commencent à émerger. Le temps va révéler « un temps pour jeter des pierres  …».

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: