S’observer soi-même

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment peut-on trouver un équilibre entre les désirs corporels et le désir pour le Créateur?

Réponse: J’ai un point dans le cœur d’où j’observe tout ce qui se passe. Tout d’abord, je ressens mon corps. Je peux même le regarder à partir de ce point dans le cœur; je peux observer ses organes et ses  pièces. A partir de ce point dans le cœur, je peux observer mon corps et les systèmes qui fonctionnent en lui.

Le Créateur m’a donné cette sensation corporelle, c’est le système le plus proche de moi. Cependant, je n’appartiens pas à ce système, je l’observe  simplement  à partir du point intérieur dans le cœur, où mon «moi» demeure.

En plus de mon corps, j’ai aussi des gens qui sont proches de moi, comme la famille. Il y a aussi des influences plus étendues, tels que la nature tout entière. Ce sont toutes des choses qui influencent mon point dans le cœur, le point qui tente d’analyser et d’identifier lui-même: « Qui suis-je? »

A partir du point de mon «moi» (Aleph-Noun-Youd) , je dois aller au point de « ne…pas » (Aleph-Youd-Noun) , qui est au-dessus  de moi-même. D’une part je veux conquérir le monde, détruire mes ennemis, et contrôler tout le monde. C’est ce que veut mon point égoïste.

Toutefois, je travaille à m’annuler moi-même afin que je puisse exister à partir de ce point et commencer à sentir la force supérieure, qui existe en dehors de moi.

Depuis la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 07/02/2012, Écrits du Rabash

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: