Vêtements tissés par La Lumière

Dr. Michael LaitmanExtrait d’un cours du Rabash: L’analogie est un peu compliquée. Qu’est-ce que les vêtements dans la matérialité? Quand une personne est nue, elle a un manque. Si elle est vêtue d’un vêtement, c’est son remplissage de sorte qu’elle ne soit pas nue.

La leçon est la suivante: Auparavant, l’homme était nu et n’avait pas de Lumière. Les récipients étaient vides. Maintenant, la Lumière vient de l’inférieur et le remplit, comme si l’on remplissait sonmanque, pas à cent pour cent, mais d’une certaine manière il ressemble aux vêtements supérieurs. Semblable à une personne qui manque de vêtements et remplit son manque; de ​​même ici, les Lumières de l’inférieuer remplissent les récipients vides.

En quoi cela ressemble à des vêtements? Je porte des vêtements, je me couvre avec des vêtements. C’est pourquoi je dis: «Quand je suis nu, c’est une lacune pour moi, ce n’est pas bien, j’ai honte. Si j’ai des vêtements, je couvre le manque que j’avais quand j’étais nu. »

Que pouvons-nous apprendre de cela concernant le travail spirituel? Tout comme les vêtements remplissent le manque du supérieur dans la matérialité, suscitant l’aspect de la honte en lui, de même, les récipients vides sont l’aspect de la carence. Et quand la Lumière vient et le remplit: c’est comme un vêtement.

Le vêtement corporel est similaire au vêtement spirituel à partir d’un certain aspect, puisque nous le portons en tant que résultat de la honte. Sans cela, nous sentons un manque dans notre désir égoïste. Nous voulons maintenir notre honneur, notre fierté, et protéger notre ego, c’est pourquoi nous avons besoin de vêtements corporels.

Alors que le vêtement spirituel est l’écran et la Lumière qui ramène vers le bien avec laquelle je veux habiller la partie supérieure afin de permettre Sa révélation en moi. Je souffre et je suis inclus dans le manque du supérieur et cela devient mon désir primaire. Je commence à aimer les autres, même plus que moi, et leur désir deviennent mon désir. La signification spirituelle du vêtement, c’est qu’au lieu de mon ego individuel, je commence à apprécier le supérieur, qui devient plus important pour moi.

Préparation au cours quotidien de Kabbale 09/02/12

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: