Où est la démocratie?

Dr. Michael LaitmanQuestion: Le Créateur limite ma liberté selon les lois de la nature, mais qu’est ce que je fais si je ne veux pas ça? Après tout, Il ne m’a pas demandé mon avis. Où est la démocratie?

Réponse: En fait, le Créateur développe différemment les hommes modernes, et par conséquent ils posent des questions pertinentes à Son sujet. C’est la façon dont cela devrait être. C’est pourquoi notre monde est en mutation, de sorte que les questions à Son sujet sont évoquées en nous. En conséquence, toutes les questions et réclamations doivent être destinées au Créateur. C’est tout ce que cela signifie pour une personne atteignant le désespoir.

D’une part, il semble que la liberté est là dans ce monde et que je peux faire ce que je veux. D’autre part, mon esprit « puéril » perçoit peu à peu que le monde est contrôlé par un système de lois et que je ne peux pas faire tout ce que je veux, même si je veux vraiment le faire. Il y a une différence entre ce qui est souhaitable et ce qui est.

Peu à peu, je comprends qu’il est tout au sujet des lois du monde, qui sont des règles impératives. Elles se révèlent à moi plus clairement et m’obligent davantage. En conséquence, je ne me sens pas tellement à l’aise et si bien, mais dans l’ensemble c’est la façon dont j’apprends.

Au début un enfant bénéficie de tout et ses demandes sont satisfaites. Plus tard, nous commençons à le limiter. Nous lui enseignons les règles de la vie et nous lui demandons des choses. C’est ainsi qu’il se développe.

Vous parlez de démocratie, de liberté. Mais quelle sorte de liberté est-ce? Liberté de quoi? Liberté pour quoi faire? Liberté sous quelles conditions? Après tout, vous ne vivez pas dans un vide; vous avez déjà certaines qualités, vous êtes déjà quelque chose.

« Liberté » pour vous, c’est quand vous obtenez immédiatement tout ce que vous désirez: «Je veux un palais! »-Là, vous y allez. « Je veux être fort et intelligent »-là, vous y allez. De cette façon, vous êtes libre de toute limitation, vous êtes tout-puissant.

Mais vous n’avez pas choisi votre esprit et votre personnalité, ce qui signifie que vous n’êtes pas vraiment libre. En outre, vos désirs en fonction des valeurs avec lesquelles vous avez grandi, n’est pas non plus la liberté. Il existe déjà des conditions préalables inculquées en vous, qui vous influencent. Alors, quel genre de liberté est-ce? Ce n’est pas la façon dont vous l’imaginer. Vous n’avez tout simplement pas clarifié ce point.

D’autre part, le Créateur veut vraiment que vous soyez libre. Alors vous serez libre de ce qu’il a inséré en vous et au lieu de cela, vous allez construire des attributs opposés au-dessus de cela. Vous trouverez la vraie liberté parmi les 613 «péchés» et les 613 « commandements », qui sont quelque chose de nouveau, un troisième facteur, la ligne médiane, le monde spirituel. Il n’existe pas sans vous. Si vous ne le créez pas, il n’existera pas.

En attendant, n’oubliez pas: Vous êtes un être créé, et donc pas vous n’êtes pas libre, vous êtes limité dans vos qualités et vos désirs.
De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 15/02/12, « Introduction à l’étude des dix Sefirot »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: