Le destin de la civilisation

каббалист Михаэль ЛайтманOpinion (A.Nazaretyan, le directeur du Centre Euro-Asie de l’Académie des sciences de Russie): Selon des études indépendantes, vers le milieu du 21ème siècle on aura une grande transition de phase sur notre Terre, liée à la découverte de la matière vivante. Cela pourrait être un effondrement, le début de la branche descendante de l’histoire du monde, mais cela pourrait être aussi un saut qualitatif.

Dans ce dernier cas, la plupart des limitations fondamentales des perspectives technologiques et humaines imposées par la science moderne, sera retiré et les projets qui nous semblent fous aujourd’hui deviendront la réalité.

Selon le scénario  » optimal  » dans un avenir prévisible nous devrons réexaminer la plupart des catégories principales de la culture contemporaine comme la vie, la mort et l’immortalité, naturelle ou artificielle, l’homme et la machine, le temps, la raison, etc.

L’accélération du développement de la civilisation implique une nouvelle approche collective des valeurs morales. La question de la morale devient cruciale pour le XXIe siècle.

Mon commentaire: Cela fait partie de son rapport au Congrès international «Futur Global 2045» qui s’est déroulé à Moscou. Sûrement, dans l’esprit de nombreuses personnes les pensées correctes sur la nouvelle réalité surgissent déjà. Les pensées sur la transition vers le niveau de la sensation d’éternité (pas l’immortalité), la perfection, l’existence hors des paramètres physiques du temps, de l’espace et du mouvement. Je suis heureux de constater que les scientifiques en parlent, indépendamment de la Kabbale, en s’approchant d’elle de loin.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: