Emportés par l’esprit de l’amour

Dr. Michael LaitmanDe la Constitution de la Convention d’Arava: durant tous les jours de la convention je m’engage à me déconnecter intérieurement  et extérieurement du monde physique et à m’oublier moi-même. Je me déconnecte moi-même et je suis prêt à sortir de l’état actuel, à sauter dans la mer Rouge, à perdre la tête, à tout quitter, à rester nu et sans ressources, et à accepter tout ce qui vient, seulement parce que cela vient d’En Haut.

Nous devrions dépasser tout ce que nous sommes. Des efforts constants sont nécessaires ici.

Il est dit: «Ils ont chacun aidé son ami ». Si l’ensemble du groupe aspire à cette ascension, à la foi au-dessus de la raison, cela pourra fonctionner sur tout le monde, et ce sera facile pour tout le monde. Maintenant il nous est difficile de nous connecter, mais si nous voulons utiliser la puissance de l’unité, nous allons tout d’un coup ressentir un soulagement.

Lorsque la force générale fonctionne sur une personne, les difficultés disparaissent. Il cesse de craindre, et le courant l’entraîne loin. C’est ce que nous devons atteindre.

En fait, toutes les conditions sont faciles si nous les réalisons grâce à l’unification.

Dans la convention chacun est responsable pour tous. C’est la mutualité, la garantie mutuelle. Tout le monde s’inquiète des autres,  au sujet de l’unité. A l’intérieur de moi, je dois constamment prier pour les amis, afin qu’ils se connectent, de sorte que leur désir va enfin devenir réalité. Si cette prière vit en moi, alors je suis sans aucun doute aussi à l’intérieur.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale du 21/02/2012, Constitution de la Convention d’Arava

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: