Holographie du monde spirituel

Dr. Michael LaitmanLe Livre du Zohar, Chapitre « Beresheet (Genèse), » Point 237: C’est pourquoi il est écrit au sujet de Moïse, « aucun arbre des champs n’était encore sur la terre», ce qui signifie que les justes, Moïse, n’a pas encore poussé, à partir duquel le verset: « la vérité jaillit de la terre », a été écrit, et à partir duquel il est écrit au sujet de la vérité, « jeter lavérité à terre », en référence aux disciples de la sagesse, qui sont comme des herbes qui poussent dans la terre. Ils ne poussent pas et ne sortent pas de la Divinité en exil jusqu’à ce que le verset « la vérité jaillit de la terre », se réalise.

A chaque niveau, dans chaque état, toute la réalité se révèle à nous, mais à des degrés divers. Elle est Ein Sof (Infini), mais à chaque fois d’une manière réduite ou étendue. Tout comme une image holographique où tous les détails sont toujours là, mais nous les voyons plus ou moins: Pourtant, c’est toujours un récipient spirituel plein complet.

Par conséquent, nous devrions maintenant établir un rapport de notre situation de cette façon, car si même le plus petit degré spirituel est révélé, il ressemble à Ein Sof pour nous, et il y a toutes les forces, y compris Moïse.

De la 2ème partie de la leçon quotidienne de Kabbale 21/02/12, Le Zohar

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed