Capteurs d’intention

Dr. Michael LaitmanNous sommes réunis ici pour capturer notre intention et ne pas la laisser aller d’elle-même, même pas pour une seconde. C’est ce qu’on appelle l’homme, la tête, la clarification, le reste n’est pas important. Si nous nous immergeons dans cette analyse de plus en plus profonde, nous allons tout d’un coup ressentir que nous existons dans un espace commun. L’un est mieux, l’autre est pire, mais cela n’a pas d’importance. Le plus important est que nous soyons tous dans un domaine collectif et que nous clarifions notre intention, ensemble.

Chaque personne peut être dans son propre état, mais quand tous analysent leur intention, la prière intérieure survient sur la façon de clarifier l’intention de la meilleure façon et d’une manière plus intelligible: Que mon intention soit égoïste ou donnant sans réserve, ce que j’ai dit, ce que j’ai regardé, ce que j’ai senti, comment je me suis assis, ou ce que j’ai fait-absolument tout, à tous les niveaux. Cela peut venir à un moment où nous commencerons à sentir comment le sang coule dans nos veines, comment les systèmes nerveux et d’autres systèmes travaillent à l’intérieur de notre corps.

Une personne verra la création tout entière à l’envers, comme transparente, et vous vous rendrez compte que tout fonctionne pour le bien de la réception égoïste. Tandis que celui, voyant cela, tient à préciser ce que «pour l’amour de don sans réserve» pourrait signifier.

A la suite des efforts déployés pour clarifier l’intention, nous commençons à sentir le groupe. Et puis chaque effort individuel ajoute au reste du groupe – dans la clarification de l’intention et désirant atteindre la qualité du don sans réserve. L’intention de donner ne peut être privée, individuelle. Elle est toujours connecté avec les intentions identiques des autres.

Ainsi, dans cette intention de donner sans réserve, dans l’aspiration vers elle, je commence soudain à sentir que je ne suis pas seul. A côté de moi sont des forces énormes que je remarque soudainement, d’excellentes sources de don sans réserve: les âmes des Kabbalistes de toutes les générations. Je me sens comme un petit enfant qui veut se joindre à eux: pour saisir la main afin qu’ils puissent me conduire, tout comme un adulte développé prend un enfant par la main, le dirige, et l’enseigne.

Il est dit: «l’âme d’une personne lui apprendra. » Mon désir pour l’intention de donner sans réserve me met dans le cercle collectif. Ensuite, nous devons réaliser la connexion, et toute pensée de mon intention, ce qui pourrait être mauvais, ainsi que ma recherche de la bonne intention de donner sans réserve, tout ensemble est inclus dans notre prière commune. Et cette prière recevra une réponse.

Si nous réussissons à nous unir au sein de cette intention de donner sans réserve au moins un peu, nous comprendrons la nécessité de la garantie mutuelle quand tout le monde influence et aide les uns et les autres. Chacun d’entre nous ajoute au reste du groupe leur propre désir du don sans réserve. Puis cette prière atteindra la racine supérieure, et cette racine va nous révéler la possibilité de vivre dans l’intention de donner sans réserve.

C’est alors seulement que nous nous rendons compte que cette réalité tout entière est, en fait, égoïste. Rien ne change entre cette situation et la réalité supérieure, tout reste tel que cela était: les niveaux, minérale, végétal, animal et humain de la nature. Nous ne commençons à les voir qu’à partir d’un point de vue altruiste, à travers le prisme du don sans réserve. Puis nous allons effectivement regarder à travers cette réalité, même à travers notre propre corps, et nous verrons un monde inversé exploité par l’intention contraire. Nous allons voir l’infini, un monde parfait, en plus de celui que nous voyons aujourd’hui.

Du 23/02/12 Leçon n°1 de la Convention d’Arava ,

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed