La planète des peuples endormis

Dr. Michael LaitmanLe Créateur, la nature, est tout, et nous existons en son sein. Toutefois, en raison de la dissimulation qui a été fait pour nous, nous avons la capacité de voir par nous-mêmes et la nature d’une manière très étrange, comme si nous existions indépendamment d’elle et nous sommes en mesure de décider et d’agir par nous-mêmes.

C’est une illusion complète. Les deux nous et le monde, toutes nos actions, pensées et opinions, tout cela est un fantasme total, le mirage dans les airs. Tout cela a été fait pour donner à une personne un point de départ à partir duquel elle sera en mesure d’avancer véritablement de façon indépendante. Sinon il ne serait pas possible de construire les bases de l’être «humain», Adam, qui signifie «semblable» à la nature, au Créateur, dans toute sa grandeur.

Mais si nous voulons grandir correctement, nous devons constamment nous rappeler que nous existons dans la nature qui détermine tout pour nous: les pensées, les désirs, les intentions, les relations entre nous, tout ce qui se passe dans toutes nos vies. La nature nous commande complètement, et nous ne sommes pas seulement gouverné par elle, mais nous existons même pas.

Nous vivons dans ce mensonge, dans l’illusion que nous existons en apparence, comme dans un rêve ou une sorte de légende. Cependant, si nous essayons de concentrer notre attention, nos pensées, et notre perception, afin de s’élever au-dessus de notre ego, au-dessus de notre nature actuelle, où tous ces rêve et fantasmes sont, alors effectivement, nous serons en mesure d’essayer de briser ce rêve et d’atteindre la vérité.

C’est pourquoi nous agissons: Nous nous réunissons dans le groupe, nous étudions et mettons en œuvre toutes les recommandations des kabbalistes. En effet, ils veulent nous sortir de cette existence illusoire, de la vie comme dans un rêve, de nous sortir de la brume, à partir du trou profond dans lequel nous sommes coincés, et pour nous sauver. Ainsi, ils nous donnent des différents conseils sur la façon dont nous devons nous concentrer sur la perception de la réalité afin de dissiper le nuage et de voir la vérité. C’est ce que tout notre travail est.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 11/03/2012, Shamati #9

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed