Être mon propre maître

Dr. Michael LaitmanUne personne ne se soucie pas de savoir si elle reçoit ou donne sans réserve, mais plutôt comment elle se sent par rapport à cela. Si je me sens bien, je suis prêt à vous apporter chaque jour un cadeau, à chaque instant. La chose principale est que cela m’apporte du plaisir.

Le problème n’est pas de donner le cadeau, mais ressentir du plaisir en le faisant. A partir du moment où j’ai l’impression que le don sans réserve me remplit, je vous donnerai ce que vous voulez. Je ne pense pas à l’opportunité de donner ou de ne pas donner, mais sur la façon de tirer du plaisir.

Il n’y a pas beaucoup de place pour la philosophie ici parce que nous sommes tout simplement le désir de plaisir, et nous pouvons tout faire si cela nous apporte la satisfaction. La question est de savoir comment effectuer des actions sans recevoir aucune satisfaction?

C’est pourquoi on nous a donné le désir de nous combler égoïstement de telle sorte que ci-dessus, nous allons construire notre attitude à l’égard de la forme de satisfaction. Je dois vérifier moi-même: Comment puis-je avoir du plaisir? Cela signifie que je me saisie et maintenant je décide comment je devrais avoir du plaisir: de cette façon ou de l’autre. Jusque-là, je me suis étranglé et je n’ai pas pu recevoir quoi que ce soit.

Alors je deviens indépendant. Je suis libre en ce qui concerne le remplissage, et je suis capable de m’arrêter de recevoir ou, au contraire, de me combler. Cela me rend semblable au Créateur, car Il est le maître à la fois du désir et de l’accomplissement, et donc je deviens aussi le maître et j’ai le contrôle des deux.

Nous ne comprenons pas comment nous pouvons nous étrangler avec nos propres mains et la façon dont nous sommes libres lorsque nous atteignons cela! C’est un tel statut élevé que c’est seulement dans cela que je suis appelé «humain».

Jusque-là, il n’y a seulement qu’un calcul automatique en moi et rien de plus que cela. C’est comme vouloir arrêter de fumer car c’est malsain. Tout dépend de ce qui est plus important pour moi.

De la 3e partie du cours quotidien de Kabbale 11/03/2012, TES

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: