Un chien des champs : une plante-animal

Dr. Michael LaitmanAux nouvelles (à partir  des « news de l’université de Toronto »): « Une créature bizarre qui vivait dans l’océan il y a plus de 500 millions d’années a émergé des célèbres schistes argileux du Cambrien moyen de Burgess dans les Rocheuses canadiennes.

« Officiellement nommé Siphusauctum gregarium, ces fossiles révèlent une créature en forme de tulipe de la longueur d’un couteau de table (environ 20 centimètres) et dispose d’un système filtrant d’alimentation, unique.

« Siphusauctum a une longue tige, avec un calice – une structure bulbaire en forme de coupe  – près du sommet qui entoure un système filtrant d’alimentation  inhabituel et un intestin. On pense que l’animal s’alimentait en filtrant des particules de l’eau pompée activement dans son calice par de petits trous. La tige se termine par un petit disque qui ancrait l’animal sur le fond marin. Siphusauctum vivaient dans de grands groupes, comme indiqué par des dalles contenant plus de 65 spécimens.

«Le plus intéressant est que ce système d’alimentation semble être unique parmi les animaux. Les avancées récentes ont relié de nombreux animaux bizarres  des schistes argileux de Burgess, en tant que membres primitifs de nombreux groupes animaux que l’on trouve aujourd’hui, mais Siphusauctum défie cette tendance. Nous ne savons pas où il se situe par rapport à d’autres organismes », a déclaré l’auteur principal O’Brien [Lorna O’Brien, doctorante au Département d’écologie et de biologie évolutive à l’Université de Toronto].

«Notre description est basée sur plus de 1100 spécimens de fossiles d’une nouvelle localisation dans les schistes argileux de Burgess, surnommée les massifs de tulipes » a-t-elle ajouté.

« Situé dans le parc national Yoho, en Colombie Britannique -, les massifs de tulipes ont d’abord été découverts en 1983 par le Musée royal de l’Ontario. »

Mon commentaire: Dans son ouvrage kabbalistique fondamental  « L’arbre de vie », le Ari décrit les états de la nature : le minéral,  les coraux (une forme intermédiaire entre le minéral et le végétal), le végétal- Kélév Sadé,  un soi-disant «chien des champs » (une forme intermédiaire entre la plante et l’animal), et l’animé- un singe-(une forme intermédiaire entre l’animal et l’homme).

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: