« Nous» est un nouveau détecteur

Dr. Michael LaitmanÀ compter d’aujourd’hui, nous sommes encore à un niveau de développement animal. Nous avons déjà traversé les niveaux de développement minéral, végétal, et animal, mais n’avons pas encore atteint le niveau « Humain ». Le niveau « Humain » est l’image collective dans laquelle nous sommes tous intégralement liés ensemble.

Qu’est-ce que la connexion intégrale nous apporte ? Pourquoi la nature nous pousse-t-elle dans cette direction par sa loi de l’équilibre, nous obligeant à nous connecter ?

Aujourd’hui, nous percevons le monde à travers nos cinq sens: la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher. Si nous nous connectons intégralement, nous commencerons à nous sentir à la fois nous-mêmes et les autres, comme un seul tout, et une nouvelle sensation de «nous» apparaîtra en nous.

Cette nouvelle sensation intégrale, ce nouveau capteur, va nous permettre de ressentir la nature globale. Nous commencerons à ressentir la puissance de la nature, qui nous entoure, nous conduit, et nous dirige et qui produit tous les phénomènes. Elle est la force qui détermine notre avenir, notre destin.

Nous commençons à sentir le flux de la vie – le passé, le présent et l’avenir – comme un unique flux d’information. C’est ce que nous pouvons ressentir lorsque nous atteignons une connexion intégrale avec les autres. Ainsi, une personne s’élève à un niveau qui est supérieur à son corps animal et commence à ressentir ce qui existe au-delà de la matière – les forces, les courants existant hors de nous, au-dessus de nous.

On appelle cela le niveau de «l’homme», le niveau d’information supplémentaire, lequel détermine notre vie entière. La nature nous pousse vers ce niveau pour que nous connaissions le sens de notre vie et son but. C’est ce que nous apporte la connexion intégrale entre nous.

Nous sommes donc confrontés à un problème très intéressant, qui semble avoir une solution facile. Mais bien que la solution soit à portée de main, elle contredit totalement notre ego.

C’est pourquoi nous sommes préoccupés par la diffusion de cette connaissance, qui permet de réduire la souffrance : Nous voulons commencer à ressentir cette nécessité non pas par la souffrance mais par la reconnaissance ; Nous voulons comprendre à l’avance pourquoi tout se passe ainsi ? Quand une personne commence à voir que le monde est global, pourquoi et comment elle est interconnectée, elle commence déjà à prévoir les événements et comprend ce qu’il doit arriver et pourquoi, si nous agissons de telle ou telle manière.

Nous espérons que cette méthode sera employée pour prendre de nouvelles décisions, et que l’humanité sera capable de sortir de la crise – non seulement de la crise économique, mais aussi de la crise générale.
En fait, la crise est la naissance d’un nouvel état. C’est comme les douleurs de l’accouchement, lorsque le bébé fait des efforts pour sortir de l’utérus, dans notre monde. Nous aussi sommes actuellement en train de prendre le même tournant au niveau de notre conscience, de notre compréhension du monde et de nous-mêmes.

Du congrès de Vilnius du 22/03/12, Leçon préliminaire

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed