Le point immature dans le cœur

Dr. Michael LaitmanQuestion: La plupart d’entre nous ont des parents et des amis qui nous sont chers, et qui n’ont pas encore manifesté un intérêt pour la spiritualité. Nous nous soucions de leur sort et nous avons l’intention de les débarrasser de la souffrance; cela vaut-il  la peine de réveiller leurs points dans le cœur ?

Réponse: C’est vrai, chacun de nous a de nombreux parents et amis à qui nous aimerions expliquer ce par quoi nous sommes préoccupés. Peut-être que cela les aiderait aussi. Au moins, il pourrait égayer leurs vies en s’intéressant et penser différemment au sujet de leurs ennuis et problèmes. Cependant, nous savons tous que c’est une tâche très difficile, en règle générale, pour expliquer de telles choses à ces gens qui ne les comprennent pas. Pourquoi est-ce le cas?

Notre méthodologie s’applique uniquement à ceux qui ont éveillé l’aspiration vers le but de la création, ceux avec le soi-disant «point dans le cœur ». Tout le monde l’a .Les kabbalistes modernes d’aujourd’hui viennent du premier kabbaliste : Adam. Avant la naissance d’Adam, pendant des milliers d’années, de nombreuses générations possédait un point latent dans le cœur. Adam a été le premier homme dans ce monde dont le point dans le cœur a été réveillé. Cela commence à partir de là. Avant, chaque génération a eu très peu de gens dont les points dans le cœur n’étaient en sommeil.

Quand l’âme d’une personne (le désir intérieur)vient à échéance (mûrit), elle commence à explorer: «Pourquoi ai-je besoin de cette vie? Pour quoi faire? Peut-être que je devrais en finir avec tout cela? Ou bien trouver enfin ce qui rend la vie digne d’être vécue? »

Ces questions se posent dans le monde, mais à des degrés différents. Chaque personne (en particulier dans l’enfance) se demande : «Pourquoi les gens vivent ?» Plus tard dans la vie, la routine quotidienne supprime cette quête et les gens l’oublient.

Aujourd’hui, nous voyons que, en raison des crises et de différents problèmes, la question de la signification de la vie se propage à des millions de personnes à travers le monde. Cependant, les gens continuent de restreindre leur recherche en interrogeant: « Comment puis-je me débarrasser de la souffrance ? » Comment puis-je sortir de la douleur, et non pas comment puis-je aller de l’avant.

Néanmoins, à ce moment, nous voyons des millions de personnes qui ont un point dans le cœur. Regardez combien il y a d’autres étudiants dans le monde et combien de personnes que nous ne connaissons même pas, mais qui étudient avec nous. Ils n’ont pas une volonté manifeste de nous contacter pour le moment, c’est pourquoi notre tâche est de les traiter avec beaucoup de délicatesse, de ne jamais les pousser trop, et de trouver des matériaux de lecture appropriés pour eux.

Je pense que la diffusion de notre méthodologie, accompagnée des documents que nous créons pour les 99% de la population mondiale va progressivement amener les gens à venir, et aidera beaucoup d’entre eux (des millions!) à révéler leurs points dans le cœur. D’autres se contenteront de suivre, ils vont progresser, principalement parce qu’ils ont envie d’échapper à la douleur en quelque sorte.

Je suis sûr que vous devriez chercher des matériaux intéressants et les donner à vos amis. Si vous voyez que les mots ne fonctionnent pas, alors ne parlez pas. Les documents imprimés sont plus convaincants. Essayez-les. Soyez patient! Personnellement, je ne sais pas comment faire face à ces gens qui ne cherchent pas de réponses à ces questions. Pourquoi avons-nous besoin de les forcer? Vous devez dire aux gens quelque chose qu’ils sont prêts à entendre.

Du congrès de Vilnius du 23/03/2012, cours n° 1

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: