La responsabilité envers le monde

Dr. Michael LaitmanChaque congrès est comme une ascension vers le degré suivant.  Au congrès vous recevez les rudiments de nouvelles sensations, que vous devez développer. Si vous ne le faites pas, elles meurent, disparaissent.

Vous avez vu quelque chose au congrès, vous avez entendu ou senti quelque chose de nouveau: une nouvelle idée, un nouveau mouvement intérieur, une nouvelle relation aux autres, et comment les autres vous aident. Plus tard, vous devez réaliser tout cela dans la pratique.

Vous devez aller  au-dessus, et peut-être plus d’une fois, au-dessus de tout ce que nous avons couvert lors du congrès, pour progresser  intérieurement, faire passer à travers vous, comme à travers un hachoir à viande, et le réaliser dans le groupe, dans la diffusion, et dans la relation avec vous-même et avec le Créateur. Vous devez mettre tout cela ensemble en une seule vision générale du monde, une image du monde, en étant conscient que ce faisant vous formez votre opinion sur tout, y compris sur vous-même et le Créateur. Tout cela doit devenir un tout unifié en vous.

Comment puis-je mettre tout ce qui se passe sur cette sphère en un seul tout unifié? Tout se passe dans le seul but pour moi de porter cette sphère en équilibre, en harmonie avec la Lumière qui existe dans le repos absolu, et ainsi tout le reste doit venir en équilibre avec elle. Je suis chargé de porter tout ce système dans un état d’équilibre, d’harmonie, et dans la similitude avec la Lumière.

Nous devons former en nous cette vision du monde et la réaliser ensuite.

Du congrès de Vilnius, le 25/03/2012, cours n°5

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed