Une attitude correcte envers le monde

каббалист Михаэль ЛайтманLe monde est une image, un hologramme que le Créateur nous présente aujourd’hui, et nous sommes à l’intérieur de cet hologramme. Nous sommes impliqués dans cette illusion, elle est  le reflet de nos qualités intérieures.

En regardant le monde, je vois mon reflet et je peux dire de quelles  propriétés intrinsèques je me compose. Celui-ci me plaît, celui-là pas vraiment, cela est comme ça, cela est autrement etc. Par conséquent toutes ces caractéristique sont à l’intérieur de moi. Chacune de mes caractéristiques personnelles me dessine une image définie: chacun de nous, chaque personne dans le monde, de la nature inanimée, végétale, et animale.

Donc, si je vois quelque chose de négatif autour de moi, je vois cette faille en moi, sinon je verrais seulement la Lumière supérieure absolue et uniforme.

Bien sûr, nous sommes encore loin de ce degré. Mais, au moins, progresser vers cet état, le découvrir nous pouvons seulement si nous réalisons l’auto-évaluation sérieuse de ce que nous voyons.

C’est pour cela qu’il est dit que le monde a été créé uniquement pour les justes absolus ou pour les pécheurs absolus. Quand un homme avoue qu’il est un pécheur, il comprend qu’il est à l’opposé du Créateur. Quand il voit et justifie tout véritablement, et voit que le monde est réellement plein de bonnes choses, qu’il est parfait, alors il est dirigé vers le Créateur est appelé «un juste absolu ». S’il a une estimation mixte, une vue du monde mixte, alors son état n’est pas pleinement consciente. Il n’a pas de conscience du mal et il doit continuer à travailler sur lui-même.

Il s’avère que tout dépend de nos sentiments: soit je me sens bien dans le monde, soit je me sens mal.

J’entends beaucoup de nos amis dire qu’ils attendaient quelque chose de plus du Congrès. Ils pensaient qu’ils auront tout de suite des « ailes poussées » et ils seront montés quelque part.

Autrement dit, même les gens qui suivent le cours pendant plusieurs années, ne comprennent pas encore l’essence de notre correction. Et c’est normal qu’ils ne comprennent pas! Je ne me moque pas d’eux, je ne les blâme pas. Je me souviens des états que je traversais pendant mon chemin et combien c’était difficile, très difficile! Les gens ne réalisent pas qu’ils doivent changer leur attitude envers le monde.

De la leçon n°5 du Congrès européen, 25/03/2012

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: