Ne fuyez pas la reconnaissance du mal

Dr. Michael LaitmanSi quelqu’un me montre ne serait-ce que le plus petit défaut en moi, je commence à le haïr en fonction de mon ressenti négatif qu’il me procure. Je m’éloigne immédiatement de cette personne. Nous fuyons instinctivement les accusations.

Qu’est-ce-qui peut m’aider à atteindre un tel état où je révèle entièrement monmal et me rend heureux parce qu’il commence à se dévoiler en moi et en même temps, je le sens comme étant très mauvais, m’amenant à vouloir m’en séparer? Ensuite j’atteinds la sensation maximale du mal qui me fera crier vers le Créateur. Qu’est-ce qui m’aidera à rester sur le chemin et non à fuir la connaissance du mal?

Du cours n’°4 du congrès de Vilnius

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: