Grandir dans un cercle d’amis

Dr. Michael LaitmanAujourd’hui nous ressemblons à une tumeur maligne qui détruit son environnement. A la fin, quand elle n’aura plus rien à dévorer, le corps mourra et la tumeur aussi. Nous avons le même genre de relation avec la nature – notre ego avale son environnement.

Comment pouvons-nous construire un environnement qui nous transformera en des personnes qui se complètent mutuellement? C’est le problème de l’éducation moderne: comment changer l’homme? En fait la crise actuelle est une crise sociale, anthropologique.

Nous réalison soudain que nous n’avons même pas pensé à être des humains dans le vrai sens du terme. Nous avons tous obtenu des diplomes des écoles dans lesquelles nous avons étudié. Pendant des années, des enseignants se tenaient debout devant nous et nous enseignaient et ensuite attendaient qu’on ait de bonnes notes aux examens. Ils ne nous ont pas appris à établir les bonnes relations entre nous, ils ne nous ont pas appris les vraies valeurs, et ils ne nous ont pas expliqué comment comprendre notre environnement ni nous mêmes.

Je ne connais même pas les bases de ma psychologie. Pourquoi suis-je tel que je suis? Que se passe t-il en moi? Qu’est ce qui détermine les décisions que je prends? sur quoi est basé mon mode de pensée?  D’où tous mes nouveaux désirs viennent -ils? On ne nous a pas appris tout ceci. Au contraire, aucun n’a tenté de nous apprendre comment nous connecter correctement, et de nous jours nous en voyons le résultat dans notre vie quotidienne.

C’est la raison de l’émergence d’une nouvelle science — l’éducation intégrale.

Nous voyons les crimes, la violence conjugale et autres problèmes sociaux augmenter, ce qui nous coûte de l’argent, de l’énergie, santé et génère peur et incertitude. Si j’en étais libéré, je pourrais libérer des grandes forces sociales et nous épargnerions des milliards en améliorant nos vies.

D’après l’éducation intégrale, la personne elle même ne doit jamais être la cible directe. Nous ne devons lui donner que des bons exemples, même sans parler. C’est ainsi que les enfants regardent les adultes, imitent leurs actions, et grandissent. Si nous les plaçions parmi les animaux, ils deviendraient comme eux. Ainsi le bon avenir de notre société repose en instaurant le bon environnement pour une personne.

Nous développons activement cette méthode et l’enseignons à nos enfants après l’école: qui il est, quelle est sa psychologie, comment prendre des décisions, pourquoi il pense ainsi et des autres, pourquoi il considère certains comme étant ses amis et d’autres comme ses ennemis, etc.

Nous apprenons aux enfants à s’assoir en cercle,et non derrière des pupitres, et nous discutons. Si quelqu’un fait une erreur  ou fait quelque chose de mal, nous établissons une sorte de tribunal dans lequel, les enfants, à tour de rôle, jouent les rôles de juges, accusés, avocats, jurés, témoins, proche parents etc.

Le changement des rôles permet à chacun de se regarder et les autres de côté, en jouant différents rôles et en vérifiant ce qui est juste. Grâce à ce jeu de rôle, un jeune comment à comprendre les autres et à réaliser qu’il peut également exister une autre perspective. De plus, nous enseignons aux enfants que chaque problème doit être résolu ensemble.

A la fin, ils se développent de façon intégrale, comprennent comment établir les bonnes relations entre eux. Ainsi il est plus facile pour un enfant de garder de bonnes relations avec autrui.  En se mettant à la place de l’autre, il voit qu’il ne peut rien faire, et ne doit rien faire avec son mauvais penchant et qu’il ne doit que s’élever au dessus de lui dans les bonnes relations avec les autres.

Ainsi les enfants sont en harmonie avec la nature, ayant les deux côtés: négatifs et positifs et l’équilibre entre eux créé la vie. Tout comme notre coeur bat constamment et les poumons s’ouvrent et se ferment; les opposés fonctionnent en harmonie: le moins et le plus changent constamment. Ainsi au lieu de détruire notre ego, nous devons juste nous en servir correctement avec l’aide de l’autre force. Quand nous les équilibrons notre vie devient harmonieuse.

Donc nos enfants reçoivent un énorme « bonus » dans leur développement. Grâce à cela, leurs notes montent à l’école et certains rentrent même à l’université à l’âge de 13 ans. C’est parce que l’éducation intégrale ouvre de telles possibilités chez une personne, auxquelles elle n’avait même pas pensé auparavant.

Nous savons qu’une personne ne se sert que de 3 à 5% de son cerveau, alors qu’ici la capacité augmente soudain grâce au fait qu’il travaille avec deux forces, les équilibrant.

En même temps, il y a moins de violence dans les salles de classe, les arguments violents cessent et les débordements individuels se terminent rapidement, permettant à une personne d’apprendre de cela, car les enfants en discutent immédiatement en cercle.

Il en est de même avec l’enseignant, il n’est pas au-dessus des élèves, mais s’assoit avec eux au même niveau. Son rôle est de commencer la discussion et de la guider dans la bonne direction. Dans le monde antique, les gens étudiaient de cette façon, en discutant et parlant. Grâce à cela, une personne acquiert une force créatrice positive.

Du cours au Chili du 1/5/12 « atteindre la connexion intégrale.

[

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: