L’extraordinaire légèreté de l’être

Dr. Michael LaitmanLe divorce est devenu très commun aujourd’hui. Il y a une recrudescence du nombre des couples divorcés ces derniers temps et leur âge est en baisse. Certains des couples mariés divorcent dans les premières années de leur mariage. Il y a une théorie que le mariage peut avoir terminé son cours. Après tout, la vie est pleine de tentations et il est très difficile de vivre avec la même personne toute une vie.

Une femme qui a une famille et des enfants  ressent soudain qu’elle n’aime plus son mari. Il peut être bon mari et bon père de famille, mais cela n’a pas d’importance, elle ne l’aime pas tout simplement. Il s’agit d’un phénomène naturel nouveau qui est fréquent chez de nombreuses femmes qui perdent soudainement le sentiment interne de la dépendance et de la connexion avec leur mari.

Cela n’a jamais été typique des femmes. Une femme qui vivait avec son mari en avait toujours pris l’habitude et estimait qu’elle lui appartenait. Soudain, tout cela a disparu. Il s’agit d’un résultat naturel de notre développement. Nous ne devons pas blâmer les femmes s’il s’agit d’un phénomène naturel. Nous devons d’abord étudier le phénomène et voir ce qu’il faut faire à ce sujet.

C’est un résultat de notre développement: nous quittons le niveau animal et nous nous élevons au  niveau du développement humain, Adam, qui ressemble (Domé en hébreu) ​​au monde de la nature. Puisque nous devons nous  connecter à cette nature générale maintenant, avec toute l’humanité, cela rompt nos connexions personnelles privées. La nature veut « ouvrir nos yeux », pour nous sortir du cadre familial, afin que nous y revenions plus tard, mais à un niveau différent.

Tout le monde se souvient de la sensation d’être amoureux, les émotions fortes inhabituelles, l’excitation, l’inspiration et l’intégrité pour lesquelles cela valait la peine d’être ensemble et de fonder une famille. Mais avec le temps ce sentiment a disparu. Alors, pourquoi tombons-nous naturellement dans l’amour alors qu’il disparaît plus tard, nous forçant à le chercher toute notre vie?

La nature veut que nous atteignions  l’amour  véritable et que nous rompions avec l’amour bestial, égoïste qui ne dure pas. Nous devons  passer de l’attraction instinctive envers  l’autre sexe, causée par la passion naturelle et les hormones, à une connexion plus ciblée.

La connexion ordinaire est formée parce que nous vivons pour les enfants ou pour un ménage commun. En outre, il est commode d’être ensemble, puisque nous pouvons nous aider mutuellement et nous soutenir  mutuellement quand nous vieillissons. Mais aujourd’hui, nous devons trouver une connexion interne plus élevée. Il est impossible de garder une personne dans les anciens cadres: elle peut tout jeter et s’en aller. Les enfants grandissent et quittent la maison et il n’y a rien pour que nous restions ensemble, de sorte que nous avons divisé en deux tout ce que nous avions et avons divorcé. Nous voyons cela partout.

Afin de conserver l’unité de la famille, il nous faut un motif plus sublime. C’est juste que nous devons parvenir à la paix et à la compréhension dans le monde entier puisque nous ne survivrons pas autrement. Mais quand on se connecte au monde entier parce que nous n’avons pas le choix, nous découvrons soudain que la principale source de profit n’est pas du tout la réussite économique ! C’était juste une excuse pour nous pousser à la constitution de meilleures connexions.

Soudain, nous  découvrons qu’il y a un sentiment totalement nouveau à cet égard que nous détachons de la vie corporelle. Nous  ressentons une vie plus remplie, plus  spirituelle. Tout d’un coup, nous découvrons un épanouissement que nous n’avons pas  ressenti dans toute notre vie. Nous flottons  tout simplement dans l’air, en ressentant la légèreté extraordinaire de vivre sans le sentiment de la mort.

Avant, j’ai du me connecter à des pressions de la nature qui définissent la condition: « Vous pouvez soit vous connecter ou bien ici sera votre lieu de sépulture » Mais plus tard, je suis surpris de découvrir que ces relations sont totalement différentes. Je ne pouvais simplement pas imaginer ce que cela sera de recevoir un plus grand remplissage, au-dessus de toute cette vie.

Cela n’a pas d’importance combien vous parlez  à une personne à ce sujet, elle ne comprendra pas. Par conséquent, la nature nous pousse par derrière par la souffrance, nous obligeant à nous connecter avant de nous détruire les uns les autres. Nous nous connectons puisque nous n’avons pas le choix sauf éventuellement de découvrir la beauté dans cette connexion.

La même chose arrive dans la famille. Maintenant que nous nous détestons les uns les autres, nous ne voulons  pas être ensemble, nous voulons divorcer. Mais si chacun de nous découvre dans le monde le manque d’amour, la nécessité, et le désir d’aimer, et si chacun de nous comprend ce qu’apporte comme satisfaction un amour sublime, nous allons vouloir avoir ces relations dans notre famille. Nous reviendrons à la famille après avoir appris à aimer le monde entier! Alors nous allons vouloir atteindre une  connexion intérieure, personnelle avec un conjoint.

Ensuite, cela n’aura plus d’importance que nous vieillissions pendant un certain nombre d’années et que ne sommes plus aussi attrayants que nous l’étions.  Nous n’allons même pas faire attention à cela. Nous allons ressentir  le même premier amour, mais d’une manière totalement différente, et seulement après, nous allons apprendre à construire des relations internes en nous connectant au monde entier. 

D’une conférence  «Parlons d’une nouvelle vie » n°19, 2/02/2012

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed