L’Homme de l’univers

Dr. Michael LaitmanQuestion: Supposons que nous ayons un groupe d’étude intégrale, qui ait besoin de quelques conseils, pour se faire dire ce qu’il va traiter, par quel processus il va passer. Avec quoi devrions-nous commencer?

Réponse: Pour les nouveaux membres il devrait y avoir des entretiens sur le monde, au sujet de la nouvelle tendance, sur l’évolution basée sur l’égo, etc. Nous devons d’abord préparer une base théorique sérieuse de la perspective pratique de l’histoire humaine, de la société, et de nous-mêmes. Une personne est amenée progressivement à la question de « quoi après ? »  Supposons que nous avons exploré le monde moderne, notre développement, le développement de l’homme et l’ensemble de la nature, et où cela nous mène. Nous ne voyons même pas l’absence de libre choix, la dynamique de notre développement, et l’effondrement de l’ego comme le moteur, comme la source de notre vie et de notre progrès. Nous arrivons à une crise, quoi après ?

Ensuite, bien sûr, il y a des objectifs différents dans la nature. Nous sommes maintenant à une telle intersection, dans laquelle nous devons changer radicalement notre attitude envers le monde parce que l’ego avec lequel nous avons grandi auparavant  a soudainement cessé de fonctionner.

Alors, où cela nous  mène-t-il ? Cela nous a conduits à sa négation. Nous voyons que dans tous les problèmes, dans la dépression, la drogue, le terrorisme, et même la crise dans la famille et la société. La principale chose, celle qui nous blesse le plus, c’est la crise économique parce que nous avons besoin, comme des bêtes, de manger et de subvenir  à nos besoins fondamentaux. Ici nous nous trouvons dans un état où nous ne serons pas en mesure de fournir les besoins de base, en particulier dans le monde que nous avons créé autour de nous, un monde qui est une jungle urbaine énorme, dans lequel nous devons tous faire quelque chose afin d’obtenir ce dont nous avons besoin.

Il est très facile de détruire un tel monde. Il est tellement sensible à la moindre incapacité d’adaptation que des millions de personnes peuvent se trouver coupées de  nourriture, d’eau et de fourniture d’énergie et d’autres ressources. Nous ne pouvons même pas imaginer à quel point est délicat et fragile le monde que nous avons créé, et si quelque chose va mal, juste un peu, il va s’effondrer comme un château de cartes. Tout cela va s’effondrer et que va-t-il se passer pour nous ?

À la suite de notre développement, nous nous sommes amenés  à cet état très instable. Vous pouvez imaginer des villes à travers le monde avec une population de 20 millions de personnes, mais même dans les villes avec une population de 2 millions de personnes, qu’arrivera-t-il quand ces gens seront coupés de la nourriture, de l’électricité, de l’eau, ou d’un système d’égout?! C’est la fin!

Il y a nécessité d’une coopération mutuelle entre les pays, sans laquelle nous ne pouvons pas gérer. Aucun pays ne peut plus subvenir seul à ses propres besoins .Ainsi nous pouvons voir que le monde est vraiment très fragile et dangereux. Nous sommes en train de montrer aux gens tout cela, expliquant la tendance générale et pourquoi la nature et l’ego nous ont amenés à ce point afin que nous nus élevions  au-dessus de l’ego, parce que dans l’état actuel, nous sommes incapables de  nous adapter à la nature mondiale intégrale. Comment pouvons-nous être mutuellement connectés, ce qui signifie être inclus dans son intégralité, dans sa sphère, en harmonie avec notre ego?

C’est pourquoi nous avons besoin d’une orientation par laquelle nous pouvons montrer aux gens qu’il y a une autre façon de se développer. Quand nous nous changeons nous-mêmes psychologiquement ainsi que les gens, nous allons voir le monde non pas à partir d’un point de vue égoïste, mais à partir d’un point de vue altruiste intégral. Nous allons être en mesure de former une société totalement différente qui sera en harmonie avec toutes les lois naturelles. Et puis sans avoir le choix, une personne, la famille, la société, l’état, la civilisation, et toute l’humanité atteindront une telle harmonie avec la nature que nous allons récupérer tout le fragile équilibre sur la terre, intérieurement et extérieurement, avec le reste de la nature. Cela n’est possible que si une personne passe d’un être individualiste à une personne universelle. C’est ce que nous devons apporter aux gens.

Maintenant, nous allons voir comment cela peut être fait: peut-on laisser le point de vue individualiste, égoïste du monde? Peut-on changer les verres égoïstes et tout voir à travers les lentilles intégrales? Que gagnerai-je de cela? En d’autres termes, je dois prendre soin de chacun. Est-ce possible? Je ne devrais pas me prendre en compte, est-ce possible? Dois-je tout à fait « sortir » de moi-même? Qu’en est-il de moi et ma famille, et de mes parents? Comment pouvons-nous viser à la coopération mutuelle avec les autres afin que nous puissions former une société unifiée?

Qu’est-ce que signifie unifiée? C’est quand chacun d’entre nous ne se ressent pas lui-même, mais seulement la société, comme des fourmis, qui ne comprennent que leur coopération. Aucun d’entre eux n’a un rôle distinct, un objectif distinct, une taille ou une priorité, mais  ils sont tous exploités par un esprit collectif, un programme, et effectuent méticuleusement tous les  ordres  du programme. Est-ce possible? C’est là que la nature nous mène. Sur un tel niveau, nous atteindrons une harmonie totale avec elle.

Que gagnerons-nous de cela? Bien que cela semble un peu comme un fantasme, nous gagnerons le sentiment de l’éternité, le sentiment de l’infini, parce que tous nos sentiments d’aujourd’hui sont dans l’ego limité, alors qu’ici nous passons à un sentiment différent, en dehors de nous. Ensuite, une personne ne ressent plus son propre corps bestial, en se haussant  au niveau suivant, à la dimension suivante appelée «humaine», que nous n’avons pas ressentie avant. Elle n’est plus dans son «animal», mais monte à un niveau supérieur. Jusqu’à aujourd’hui, nous étions vraiment les animaux les plus développés.

D’une «Discussion sur l’éducation intégrale N ° 17, 28/02/2012

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: