Une société pour la protection de la nature ou de l’âme?

Dr. Michael LaitmanQuestion: J’ai trois enfants, je suis donc été très inquiet quand vous dites que notre génération appauvrit toutes les ressources naturelles, ne laissant rien pour nos enfants pour vivre. Comment pouvons-nous remédier à cette situation?

Réponse: Notre famille générale comprend sept milliards de personnes et nous devons penser à tout le monde en se souciant de ce que nous allons léguer à la prochaine génération et pas seulement à vos trois enfants ou nos petits-enfants. Mais en attendant, je vois que nous profitons de la vie, en consommant les ressources vitales sans aucune pensée ou aucun sentiment, sans se soucier de ceux qui viendront après nous. Ceci est juste un exemple de la façon aveugle dont est notre ego, et qu’il ne comprend pas ce qu’il fait.

Si l’on regarde le comportement de tous les pays et de tous les gouvernements, nous pouvons voir que personne ne songe à l’avenir. Notre seul désir est de pomper davantage les ressources de la terre, produire davantage de biens et de les jeter. Le fait que dans le même temps nous polluons l’air et l’eau ne nous arrête pas. J’ai voyagé partout dans le monde et je vois que même dans les pays qui ne sont pas industrialisés, l’environnement est encore terriblement pollué. Il n’y a aucun endroit qui sont encore naturels et propres, tout est empoisonné.

Il s’agit d’un processus naturel qui durera aussi longtemps que la force de l’ego nous géra. S’il n’y a pas d’autre force pour contrer l’ego, la force du don sans réserve qui peut l’équilibrer, il nous tuera. Nous ne serons pas en mesure de l’arrêter. Seulement un moment avant la fin, n’ayant d’autre choix, nous allons pleurer, « Au secours! », Puis nous serons sauvés. Mais il est préférable de ne pas atteindre cet état, il est préférable de diffuser la sagesse de la Kabbale aussi largement que possible avant d’atteindre cet état.

Nous devons comprendre que si nous ne luttons que contre la pollution extérieure de la nature en tant que société pour la protection de la nature, cela ne va pas être suffisant. On nous donne tous les problèmes écologiques dans le but de nous pousser dans le sens de la correction de l’âme. Si nous nous occupons seulement de l’amélioration de l’environnement, nous ne corrigerons rien en agissant ainsi.

Maintenant, les scientifiques commencent également à voir cela, en disant que si nous commençons à utiliser des sources d’énergie alternatives pour préserver l’environnement, cela ne fera que conduire à d’autres résultats inattendus. Par exemple, les générateurs qui fonctionnent à l’énergie éolienne qui sont considérés comme très bien écologiquement, aujourd’hui ont un fort impact sur le réchauffement climatique quine justifie pas l’énergie qu’ils produisent. Après tout, ils poussent l’air vers le sol avec une grande force, causant ainsi plus de mal que de bien.

C’est la loi de la conservation de l’énergie. Nous ne pouvons pas produire d’énergie à partir de rien. Même si nous utilisons l’énergie solaire, elle a un impact négatif énorme sur la terre. Donc, nous ne pouvons pas couvrir toute la planète avec des panneaux solaires, cela ne nous aidera pas à améliorer l’environnement, mais causera réellement un préjudice.

Dans la nature, tout est arrangé de telle sorte que seulement en avançant vers l’objectif de la création nous parvenons à l’équilibre avec la nature. Tout le reste de ce que nous faisons, peu importe à quel point cela peut sembler bien, ne cause que des préjudices. Peu importe combien nous essayons de protéger la nature, rien ne va nous aider.

C’est à un point tel que nous pouvons arrêter de penser à sauver l’environnement de la Terre et les ressources naturelles, les débris qu’il contamine, le plastique qui remplit les mers et les océans, mais plutôt, nous devrions seulement agir avec notre correction interne. Ainsi tout va fonctionner immédiatement parce que le plus haut niveau corrige tous les niveaux qui sont en dessous.

Dans Le Livre du Zohar et dans l’article «Préface à la sagesse de la Kabbale » par le Baal HaSoulam, il est dit que tout dépend de la correction de l’homme, tandis que les niveaux naturels, minéral, végétal, et animal s’élèvent et descendent avec lui, sans aucune considération propre. Donc, la protection de l’écologie ne nous aidera pas. Au lieu de cela, la chose principale est de prendre soin de notre âme.

Du Congrès du New Jersey 09/05/12, Shamati N ° 25

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: