Une véritable transition

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quelle est la part de la population qui doit participer à l’éducation intégrale afin de changer la conscience de toute la société?
 
Réponse: Je pense qu’une fois que 20 à 30% de la population deviendra inspirée par l’idée anti-crise-je dirais même par l’idée de notre salut à partir d’un état ​​critique-cela s’étendra automatiquement aux autres et ils deviendront également intéressés, comprendront, et saisiront la nécessité d’étudier la méthode intégrale. En outre, les entreprises et la demande de certains services continuant à tomber comme une conséquence de l’épuisement des capacités matérielles de la population, les gens vont comprendre qu’ils ont vraiment besoin de penser à une certaine transition.
 
S’il y a un travail sérieux de motivation qui se fait parmi la population en ce qui concerne la crise, ses causes, le déroulement et les conséquences et les moyens de la résoudre sur le plan régional, la ville, l’ état, et à l’échelle du monde -les gens vont vraiment être à l’écoute. C’est pourquoi, quand les gens se verront offrir une méthode d’éducation intégrale comme un moyen supplémentaire pour sortir de la crise, les gens vont le prendre plutôt au sérieux.
 
Il est nécessaire d’organiser des discussions intéressantes, pour inviter des gens différents avec directement des vues opposées, où ils tenteront de comprendre les choses au cours du débat.

De KabTV  «La ville expérimentale – Solution à la crise » 02/03/2012

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: