Avancer au rythme de la nature

Dr Michaël LaitmanNous ne pouvons résoudre les problèmes de la société moderne que par l’éducation, qui apprendra aux gens à vivre dans la société intégrale, les aidera à bâtir les relations que nous avons perdus: avec les enfants, entre époux, avec le patron au travail, avec les autorités et le monde entier, avec toute la nature, y compris les animaux domestiques. L’homme doit apprendre les relations extérieures, c’est-à-dire savoir sortir de soi-même et commencer à communiquer avec quelque chose d’extérieur à l’individu, même avec un chat.

Notre avenir dépend de notre apprentissage pour construire des relations correctes entre nous, de sorte que chacun, tout en conservant son caractère unique, apprenne à s’exprimer au sein de la société.

Tout d’abord, il faut cesser de blâmer la vie et de s’indigner de ce qui se passe. Tous les évènements négatifs dans la société et dans la famille que nous observons aujourd’hui sont la conséquence de notre développement. Il est nécessaire de s’arrêter, examiner soigneusement notre état actuel et les données statistiques.

Deuxièmement, nous devons étudier l’histoire qui nous a amené à cet état. A partir de ce point, ayant connaissance du passé de cet état et de données statistiques, nous continuons à étudier sa tendance pour l’avenir. Il faut bien comprendre que ce développement se fera de toute façon, que cela nous plaise ou non. Si nous résistons, la force de la nature nous forcera à entrer dans ce nouveau stade de développement. Si nous nous précipitons vers ce stade nous-mêmes, il se passera rapidement, facilement et agréablement.

La tendance du développement de la nature est une connexion universelle, l’intégralité du monde entier. Par conséquent, nous devons apprendre à nous adapter aux étapes suivantes qui nous mènent vers la connexion intégrale. De la même manière que nous préparons nos enfants pour la vie, nous devons maintenant nous préparer nous-mêmes pour une vie nouvelle. Ceci s’applique à tous les niveaux: les relations familiales, entre les époux, avec les enfants et même avec le monde entier. Je vous souhaite bonne chance!

D’une  «Discussion sur une nouvelle vie » n°19,  2/02/2012

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: