Est-ce que les catastrophes nous unissent ?

Dr. Michael LaitmanQuestion : Peut-on appliquer la méthode de l’éducation intégrale à des cas de catastrophes artificielles ou naturelles ? Par exemple, si une catastrophe a lieu et que les gens en sont désorientés, alors l’ensemble du pays participe à la restauration de la région touchée, mais le processus est long et difficile.

Cela exige des ressources énormes, et les gens s’habituent rapidement à la dépendance. Mais d’un autre côté, ils sont tellement psychologiquement désorientés qu’ils sont prêts à changer leurs vies. Est-ce que une telle situation pourrait être utilisée pour modifier les problèmes d’une région donnée ?

Réponse : J’ai beaucoup pensé à cela, parce que la crise donne à réfléchir. Supposons que 50% des jeunes en Espagne soient au chômage, ou que Détroit soit devenue une ville fantôme. Une catastrophe est la situation la plus appropriée pour expliquer la cause de nos problèmes locaux et de tous les autres problèmes mondiaux.
Les gens perçoivent/ressentent/pensent immédiatement à la méthode intégrale, elle les aide à «se réchauffer», à se réunir, et à ressentir la communauté. Naturellement, les gens commencent à s’aider les uns les autres et toutes les pressions diminuent : pressions dues aux crimes, familiale, etc.

L’atmosphère devient immédiatement complètement différente. Les gens sont prêts à vivre dans des tentes, et ils le perçoivent même comme une sorte d’aventure. Leur psychologie change tellement qu’ils arrêtent de voir les côtés négatifs de la vie, ils ne se concentrent pas sur eux. La chose intéressante est que leur perception de la vie change. C’est pourquoi je pense que l’éducation intégrale est, dans ces cas, un soutien psychologique, ainsi qu’un grand soutien social.

Question : Il arrive souvent que des bâtisseurs professionnels viennent restaurer une région, tandis que les résidents locaux s’assoient et attendent que leurs maisons soient construites et que nourriture leur soit livrée. La méthode intégrale envisage-t-elle une organisation différente – brigades mixtes composées de constructeurs venus de l’étranger et population locale ?

Réponse : Les deux commencent immédiatement à participer au travail et à l’étude. De cette façon, les constructeurs seront également touchés par l’apprentissage intégral.

Question : les constructeurs en visite doivent donc aussi apprendre ?

Réponse : Pendant leur temps libres. Au moins, les constructeurs recevront une aide volontaire et du fond du cœur de la part de la population locale. Les gens seront heureux de participer à la restauration de leur ville.
De la « conférence sur l’éducation intégrale» N°23, 03/03/12

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed