Monthly Archives: juin 2012

Les mondes sont mon reflet

Dr. Michael LaitmanQuestion:  Comment les mondes purs de ABYA se réalisent?

Réponse: Après que le monde de l’infini se soit brisé, la correction fut faite, et il en résultat que les mondes de ABYA sont apparus sous leur forme brisée. Ce système a été corrigé par la lumière environnante (Ohr Makif) autrement dit, par la lumière qui ramène vers le bien.

Ensuite les quatre niveaux furent corrigés: du niveau zéro jusqu’au troisième, mais pas la quatrième phase, le coeur de pierre. Il est impossible de le corriger, et il est devenu la raison de la brisure. Alors que pouvons-nous faire?

Afin de révéler pleinement cette phase, nous avons besoin d’un système supplémentaire appelé Adam. C’est le quatrième niveau de la quatrième phase, qui se révèlera et se corrigera. Lorsque nous construisons ce système, il rejoindra les mondes purs de ABYA. A ce point Adam commencera à recevoir la lumière à travers eux. Sa brisure se divise en mondes purs et impurs.

Il n’y a pas de mondes par eux-mêmes. Leur deux systèmes existent uniquement dans la perception d’Adam qui existe entre eux. Autrement dit, les systèmes des mondes sont formés entre vous et le Créateur quand vous voulez L’atteindre. Ils reflètent vos défauts, vos obstacles en chemin. La pureté et l’impureté sont liées en vous et n’existent pas en elles et par elles mêmes.

De la 4ème partie  du cours quotidien de Kabbale du 27.6.12, « Préface  au livre du Zohar ».

Une recherche sans fin

Dr. Michael LaitmanQuestion: J’ai entendu de nombreuses fois que vous considérez des directions comme par exemple le New age, comme une déviation du bon chemin.

Réponse:C’est une recherche, en aucune façon je ne la méprise! L’humanité est en constante recherche et ces déviations du droit chemin sont nécessaires comme une missile qui se dirige vers sa cible. Il a besoin de dévier pour arriver à son exacte destination.

C’est pourquoi je crois qu’il y a une place pour toutes les méthodes et pratiques qui ont émergé au milieu du siècle dernier. Elles ont conduites au point qu’une personne a atteint une fin complète. Sinon elle espèrerait pour rien. Ainsi  toutes ces techniques, philosophies, New age, et diverses sectes ont fait leur travail.

D’une discussion sur l’éducation intégrale du 24/5/12

La coopération plutôt que la concurrence

Dr. Michael LaitmanAvis (Lynn Margulis , qui était une biologiste américaine, professeur d’université au département de géosciences de l’Université du Massachusetts Amherst): « Lynn Margulis affirme que les relations symbiotiques sont une force motrice majeure derrière l’évolution. Selon Margulis (1996), «Dans le monde entier la vie n’a pas pris par le combat, mais par une mise en réseau » (c’est à dire par la coopération, l’interaction et la dépendance mutuelle entre les organismes vivants). Elle considère que la notion darwinienne de l’évolution entraînée par la concurrence est incomplète.

« En 1981, Margulis a publié  Symbiose dans l’évolution des cellules où elle a proposé que les cellules eucaryotes tirent leur origine en tant que communautés d’entités inter agissantes qui se sont réunies en un ordre spécifique. Les éléments procaryotes pourraient être entrés dans une cellule hôte, peut-être comme une proie ingérée ou comme un parasite. Au fil du temps, les éléments et l’hôte d’accueil auraient pu développer une interaction mutuellement bénéfique, évoluant plus tard en une symbiose obligatoire.

« La symbiogenèse est une théorie de l’évolution. Elle fait valoir que la symbiose est une force principale de l’évolution, parce que l’acquisition et l’accumulation de mutations aléatoires ou la dérive génétique ne suffisent pas à expliquer comment de nouvelles variations héréditaires se produisent. Selon cette théorie, des organites cellulaires nouveaux, de nouveaux corps, de nouveaux organes et de nouvelles espèces proviennent de la symbiose, dans laquelle les organismes indépendants fusionnent pour former des composites. Cela remet en question certaines idées des manuels standards sur la façon dont le changement évolutif se produit. Dans une certaine mesure, Darwin a souligné le processus de la concurrence comme conduite principale de l’évolution, la symbiogenèse souligne quant à elle que la coopération peut être aussi importante dans le processus de l’évolution.

«La théorie ‘Margulis’ de la symbiogenèse est la suivante: Lynn Margulis a affirmé que les micro-organismes sont l’une des forces majeures de l’évolution dans l’origine des espèces, l’endosymbiose des bactéries étant responsable de la création de formes complexes de la vie.

« Margulis souligne que les bactéries et les autres microorganismes ont activement participé à l’élaboration de la Terre, et ont contribué à créer les conditions adéquates pour la vie (par exemple, presque tous les eucaryotes ont besoin d’oxygène, et ne se sont développés qu’après que les cyanobactéries aient produit assez d’oxygène atmosphérique). Elle fait aussi valoir que ces micro-organismes continuent de maintenir les conditions actuelles et qu’elles constituent une composante majeure de la biomasse de la Terre. »

Mon commentaire: Dans la mesure de la transition par rapport aux niveaux de la matière instinctive et contrôlée, par rapport aux niveaux minéral, végétal, animal, jusqu’au niveau d’informations d’un «être humain», à partir du développement linéaire de l’égoïsme  jusqu’au monde intégral, nous sommes en train de révéler de plus en plus l’interconnexion complète de toutes les parties du monde, leur dépendance mutuelle.

Notre pénétration dans la couche d’information du monde va révéler sa grandeur et son autorité sur les niveaux inférieurs de la nature. Un « être humain » n’est pas un corps animal, mais de l’information qui, en principe sera en mesure d’exister dans n’importe quel transporteur et même sans elle, dans n’importe quel espace ou dimension. Comme Norbert Wiener, fondateur de la cybernétique, a fait valoir, un «humain» peut être transmis à n’importe quelle distance (ce qui signifie que l’être humain est de l’information, et non de la formation de protéines).

Une déception totale

Dr. Michael LaitmanQuestion: D’une part les gens trouvent aujourd’hui la psychologie très intéressante, mais d’autre part, il y a un ressentiment croissant à son encontre. Quelles sont les  racines de ce phénomène?

Réponse: Les gens espéraient qu’un nouveau champ de la science qui découvre notre monde intérieur, le mécanisme interne qui nous exploite, le système nerveux, le système intérieur d’équilibre, la coopération entre l’homme et le monde autour de lui, nous permettrait de recevoir une explication rapide et naturelle qui nous aiderait à nous sentir à l’aise dans ce monde. Mais finalement, une personne va chez un psychologue qui lui dit qu’elle a besoin d’un certain nombre de séances, il a besoin de les payer, de faire des efforts certains, et elle ne sait pas où tout cela mène.

Par ailleurs, une personne va chez un psychologue quand elle est si tendue qu’elle dirige naturellement toute sa colère et sa frustration sur lui. De manière générale, c’est sans aucun doute une grande déception.

Le psychologue n’est pas le seul à blâmer ici. Il essaie seulement de faire ce qu’il peut. Je crois que la plupart des psychologues ne se concentrent pas seulement sur leur profit, mais ils veulent aussi réussir, voir  leurs efforts vraiment aider.

Mais aujourd’hui, ils ne réussiront pas à le faire. Ils doivent changer parce qu’une personne a besoin de devenir une personne intégrale, alors naturellement un psychologue doit d’abord pratiquer sur lui-même et changer, c’est alors qu’il réussira dans son travail.

D’une «Discussion sur l’éducation intégrale »  24/05/2012

Vérifier la conformité entre les deux mondes

Dr. Michael LaitmanQuestion: Est-il vrai que nous ayons seulement besoin d’effectuer des actions internes – c’est-à-dire une intention interne pour satisfaire les désirs des amis et non des actions physiques?

Réponse: Oui, mais comment puis-je être sûr que j’ai tout fait correctement, et que je ne me suis pas trompé ? Si je soutiens les actions physiques dans ce monde, je peux être sûr que mes intentions sont correctes.

Sinon, je peux vous dire combien je vous aime, mais comment pouvez-vous croire si cela est vrai ou non? Et ce n’est pas sur le fait que je puisse vous tromper, car je ne suis pas sûr que je ne me sois pas trompé moi-même. Que puis-je faire pour que cela devienne véritable ?

C’est pour cette raison que nous sommes dans un groupe, dans un monde physique. Si l’action et l’intention vont main dans la main, cela prouve que nous agissons correctement, honnêtement, et que nous ne mentons pas.

Si je ne peux pas effectuer toutes les actions et que j’ai seulement l’intention de donner sans réserve à des amis, cela signifie que mon intention est fausse. Si j’agis seulement sans l’intention correcte et sans avoir l’intention d’atteindre le Créateur à travers l’ami, l’action est fausse, et nous sommes en train de le faire pour notre propre bénéfice. Donc il doit y avoir un état dans notre monde dans lequel nous devons effectuer des actions physiques qui peuvent être accompagnées par l’intention spirituelle du don sans réserve.

Lorsque nous sommes dans un groupe, nous avons une chance de nous vérifier. Par conséquent, ce monde a été créé au niveau le plus bas sur lequel on peut effectuer des actions fausses: se sourire les uns aux autres, s’aider les uns les autres comme si nous nous donnions sans réserve, mais tout est dans notre propre intérêt. Si nous commençons à travailler sur notre intention dans le groupe et à tirer la Lumière, tout en voulant atteindre  le don sans réserve au Créateur à travers le groupe, nous commençons à voir nos véritables intentions. Il devrait y avoir ici une combinaison des deux mondes, de ce monde et du monde spirituel.

Donc, nous atteignons le monde d’Ein Sof (Infini) lorsque nous montons tous les 125 degrés, seulement si nous existons dans ce monde dans un corps physique comme nous le faisons. Si nous n’avons pas réussi à aller jusqu’au bout du chemin pendant notre vie, nous revenons à ce monde. Après tout, nous devons constamment exister dans les deux mondes: dans l’intention-dans le monde spirituel, et dans les actions physiques- dans le monde matériel.

C’est pourquoi la situation d’aujourd’hui est si spéciale. Nous avons atteint un tel état dans le monde corporel qu’il nous pousse à développer l’intention de donner sans réserve. Sinon, nous ne serons pas en mesure de survivre. Les gens appellent cela une crise, et nous appelons cela une nouvelle voie, une nouvelle phase dans le développement humain, dans lequel nous avons à découvrir le monde spirituel et à le connecter au monde matériel.

Seule une personne qui étudie la Kabbale peut faire cela. C’est pourquoi nous devons nous développer aussi vite que  possible afin d’enseigner le monde. Le monde ne sera pas en mesure de le faire indépendamment, car il n’est possible de parvenir à une connexion au  monde supérieur que si vous avez le « point dans le cœur», une aspiration à s’élever spirituellement. Par conséquent, nous devons penser au monde entier et à hâter notre développement.

Du congrès de Miami, le 23/06/2012, cours n° 3.

L’effondrement écologique approche

Dr. Michael LaitmanAux nouvelles ( Tiré de l’Université Simon Fraser , Vancouver, Canada ): «En utilisant des théories scientifiques, la modélisation des écosystèmes par des jouets, et des preuves paléontologiques comme boule de cristal, 21 scientifiques, dont un de l’Université Simon Fraser, prédisent que nous sommes sur une trajectoire de collision avec Mère Nature bien pire qu’on ne le pense actuellement.

« Dans un document venant d’être publié dans la revue Nature : ‘approche d’un état ​​de décalage dans la biosphère terrestre’, les auteurs, dont l’expertise couvre une multitude de disciplines, suggèrent que les écosystèmes de notre planète font carrière vers l’effondrement imminent, et irréversible.

« La perte accélérée de la biodiversité de la Terre, les fluctuations de plus en plus extrêmes de son climat, la connectivité grandissante de ses écosystèmes et son budget énergétique  total changeant de plus en plus radicalement, sont des précurseurs avant d’atteindre un seuil de l’état planétaire ou point de basculement.

«Une fois que cela arrive, ce que les auteurs prédisent comme pouvant être atteint pendant ce siècle, les écosystèmes de la planète, comme nous les connaissons, pourrait s’effondrer de façon irréversible le temps d’un battement de cils du proverbe. »

Mon commentaire: Le processus de destruction a commencé et a été reconnu il y a longtemps, mais il s’accélère, et, en fait, cela peut être une forte détérioration brutale due à l’interaction complète de tous les systèmes écologiques, jusqu’à ce qu’ils s’effondrent

La psychologie est comme un miroir reflétant le développement de l’égo

Dr. Michael LaitmanL’évolution humaine est le résultat du développement de l’ego .En  existant au sein de la nature inanimée, végétale, et animale, une personne se développe en permanence et de façon dynamique sous l’influence des désirs égoïstes qui permettent de surmonter les désirs qui, de simples et primitifs, deviennent de plus en plus complexes.

Les désirs sont divisés en ceux physiques pour l’alimentation, le sexe, et la famille, et en ceux de l’homme pour la richesse, le respect, le contrôle, la connaissance, et les besoins spirituels.

Si l’on divise en sections l’axe du temps sur lequel se développe l’humanité, alors depuis environ le 5ème siècle avant cette ère jusqu’au 5ème siècle de cette ère, les gens ont aspiré à la richesse. Bien sûr, la période exacte est discutable, car tout dépend quelle civilisation nous observons.

Du 5ème siècle jusqu’au 15ème siècle, le désir de pouvoir et de respect a grandi. Le Moyen Age n’est pas seulement une période de temps où l’humanité a gelé, mais une période de développement interne profond qui se caractérise par des événements très graves, tels que les croisades, etc.

La prochaine étape dans le développement du désir va du 15ème siècle jusqu’au 20ème siècle et il se caractérise par le désir d’apprendre.

Après cela, tout a commencé à décliner et à partir du début du 20ème siècle, nous avons commencé une nouvelle ère, l’ère de la nécessité consciente de réaliser le sens de la vie.

Bien que nous rencontrions les premières quêtes psychologiques dans les hiéroglyphes de l’Egypte antique, chez Platon et les Grecs de l’Antiquité,  tout était à un niveau qui n’avait pas encore touché l’essence intérieure de l’homme, car cela n’avait pas encore été révélé chez des gens ordinaires et pas non plus chez de grandes personnalités qui pourraient être étudiées.

Ce n’est qu’après la satisfaction des désirs physiques et humains que  ne nous entrons dans le domaine des besoins spirituels qui appartiennent à l’âme d’une personne, ce qui signifie non pas à la façon dont il vit, à ce qu’il invente, ni à comment il gère sa vie, mais à l’essence de son existence, à sa personnalité, et au sens de son développement. Ensuite, la question grave relative à la connaissance est apparue. Voici que la psychologie est née. C’est arrivé à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème siècle, mais dans l’ensemble tout conduit à notre époque.

Après la première phase du développement de la psychologie, son déclin progressif et la déception dans ses capacités a commencé. Le passage de la recherche et des nouvelles découvertes vers un travail psychologique simple a fait que  les gens se sont sentis tranquilles, au lieu de leur montrer le processus de leur développement, et en les élevant et les développant.

En réalisant à quel point nous ne comprenons pas ce processus, en percevant à quel point nous ne percevons pas l’objectif de notre développement, la psychologie semble être devenue une étroite zone pratique, en se rétrécissant et en se limitant à des applications pratiques, limitée par la formation des différents experts, en publiant des articles différents, et en calmant les gens par l’utilisation de différentes méthodes . Le résultat fut que la psychologie a commencé à servir les gens au lieu de prendre les gens et de les élever à un niveau supérieur de développement, ce qui était effectivement attendu d’elle.

 D’une «Discussion sur l’éducation intégrale »,  24/05/12

Un état de bonheur

Dr. Michael LaitmanQuestion: Supposons que je travaille en cuisine, que j’épluche des légumes et ainsi de suite. Dois-je imaginer que je suis en train de servir le futur système intégral avant de commencer à travailler?

Réponse: Bien sûr. C’est une sorte d’entrainement intérieur. Je donne toute mon énergie pour le système intégral, et, en même temps, je sens que j’absorbe ce pouvoir général, et à travers lui, je commence à sentir le nouveau monde, rond.

Qui plus est, le monde devient partie intégrante, car je le ressens au -dessus du temps et du lieu, au-dessus des mesures linéaires, au-dessus des trois axes selon lesquels nous voyons le monde d’aujourd’hui. Je le sens d’une manière totalement différente, tout comme dans les films fantastiques qui décrivent la formation du temps et du lieu.

En fait, je commence à ressentir cela car le monde est un sentiment intérieur. Donc, je commence à le percevoir dans une autre dimension, dans la prochaine dimension. La nature nous pousse dans ce sens. Quand j’épluche cette pomme de terre, je pense que pendant que je fais cela, je me rapproche de l’image suivante du monde.

Cela peut ne pas paraître convaincant à quelqu’un et peut sembler loin du réel, mais si l’on étudie cette approche pratique dans le  groupe, alors en deux cours on sera capable de ressentir tout cela. Ensuite, il n’y aura pas de problèmes.

Si on est motivé, non corporellement, mais par l’adhésion à la société à partir de laquelle on peut s’élever grâce à son adhésion à elle et à la communication avec elle, alors tout le travail social deviendra une opportunité  pour soi, un état ​​heureux afin de s’élever. On va le voir comme sa plus grande récompense et le plus grand dédommagement  existant.

 D’une «Discussion sur l’éducation intégrale » 23/05/12

« Un homme endetté est en quelque sorte un esclave »

Dr. Michael LaitmanAvis ( John Perkins , économiste en chef auprès d’un cabinet de conseil international de premier plan,  a avisé la Banque mondiale, l’Organisation des Nations Unies, le FMI, le Département du Trésor américain, les 500 sociétés de la Fortune ; il est l’auteur de Confessions d’un tueur à gages économique ): «Mon travail en tant que tueur à gages économique  dans les années 1970 était d’asservir les nations qui avaient ressourcées nos sociétés convoitées en les encombrant de dettes qu’elles ne pourraient jamais rembourser. Nous avons ensuite demandé qu’ils vendent ces ressources pas cher à nos sociétés, sans réglementation sociale ou environnementale.

« Cette stratégie avait un succès incroyable. En substance, cela a créé le premier véritable empire mondial et le premier qui n’a pas été construit principalement par des occupations militaires. Cela a également transformé la géopolitique. Le pouvoir des élus a été usurpé par ceux qui siègent au sommet des entreprises multinationales (les «corporatocratie»).

«Ce succès a conduit à la prise de conscience que des stratégies similaires pourraient être appliquées aux États-Unis afin d’affaiblir une population qui exerçait ses droits démocratiques d’une manière qui menaçait la corporatocratie ….

«En 1980, l’administration Reagan a compris que son arme la plus efficace pour protéger les sociétés contre les mouvements salariaux était l’endettement. Les emprunteurs ont été trompés en croyant qu’ils payaient des taux d’intérêt faibles, alors qu’en fait les paiements libératoires, les hypothèques à taux variable, et d’autres forfaits techniquement complexes entraînaient une hausse des taux globaux qui ont rendu  de plus en plus difficile la possibilité de briser le carcan de la dette. …

« Nous avons enfin compris que nous sommes les serfs d’un système qui reflète le moyen-âge féodal. Les seigneurs modernes du château, les corporatocraties nous avait convaincus- nous qui vivons en dehors des murs et qui leur fournissons toute la nourriture et le confort  – que si nous ne payons pas nos « dettes » et ne servons pas tous leurs désirs, nous serions  violés et pillés par des soldats des châteaux voisins. Mais nous ne sommes plus en train d’acheter leurs mensonges.

«Sur cette planète, nous avons marché dans les cours de ces châteaux avec le message que nous ne sommes plus aveugles. Nous ne serons pas trompés par leurs fausses promesses ou par leurs tactiques de peur. Le mouvement « Occupy »  s’étend aux sept continents. La participation se développe à des taux apparemment exponentiels, aussi bien en ligne que sur les lignes de front. …

«La corporatoctacie contre-attaque. Ils sont en train d’écrire de nouvelles lois interdisant nos rassemblements dans des endroits comme Wall Street. Ils tentent de censurer l’Internet (comme ils l’ont fait en Egypte). Ils viendront avec des schémas que nous ne pouvons même pas imaginer.

« Chaque fois qu’ils font cela, nous devons utiliser leur énergie pour nous inspirer et nous donner encore plus de puissance. Venant d’un endroit où nous savons que nous sommes bien, nous allons employer l’aïkido de l’amour, la compassion et la coopération pour maintenir l’expansion de notre énergie, notre détermination et nos réponses créatives. »

Mon commentaire: La méthode de l’esclavage peut varier, mais il ne disparaîtra pas jusqu’à ce que la nature humaine égoïste soit corrigée. C’est pourquoi tous les mouvements « occupy »  ne donneront rien et vont disparaitre. Le salut est dans l’éducation des gens, dans leur correction par l’intermédiaire de la force cachée de la nature: elle a créé l’égoïsme et peut aussi le corriger.

L’esclavage vient de sa source historique et spirituelle: Pharaon avait les Juifs comme esclaves. Pharaon représente tout l’égoïsme universel, c’est pourquoi il voulait battre même la mort grâce à la momification. Ainsi, une personne est esclave de son égoïsme et reste son esclave jusqu’à ce qu’il commence à se corriger par la méthode de l’éducation intégrale.

Donc, aujourd’hui, la crise actuelle est le moment de se libérer de l’égoïsme de Pharaon dans le monde entier.

Je me porte caution pour tous

Dr. Michael LaitmanQuestion: Que peut-on faire, si d’une part je fais tout ce que je peux, par exemple, en étudiant, m’intégrant dans le groupe et diffusant, et d’autre part, je vois que je reste dans ma fierté et ne prend rien en compte, c’est-à-dire je suis tout simplement bloqué?

Réponse: Vous devez demander aux amis de vous aider, vous soutenir, de prier pour vous. « La prière pour tous » est la prière pour quelqu’un, pour les autres.

Une personne ne peut pas prier pour elle même, car cela serait une demande égoïste. Même si vous vous convainquez que vous voulez semblant l’attribut du don, dans tous les cas cela sera égoïste car vous le voulez pour vous même.

Quand je suis dans le groupe je ne veux qu’une chose, me porter caution pour tous. Je veux être leur garant et qu’ils atteignent tout ce qu’ils veulent! Et c’est ainsi que nous sommes tous garants les uns des autres.

Sinon, nous ne mettrons pas en conformité nos attributs avec le champ supérieur. Nous sommes en lui comme des particules chargées dans un champ magnétique qui nous sépare au lieu de nous attirer et de nous rapprocher. Parce que nous voulons profiter de cela pour nous mêmes, il nous repousse.

Comment pouvons-nous atteindre la similarité avec Lui? Pour cela nous avons besoin de nous connecter aux amis et ensuite j’aurai certaines similitudes avec ce champ. C’est là que les lois exactes de la physique fonctionnent comme cela est décrit dans l’étude des dix Sefirot », ce n’est pas du mysticisme,

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale du 21/6/12, Shamati 30

Page 1 des 1112345Dernière »