Sommes-nous unis par un système de connexions ?

Aux Nouvelles (extraites du Gardian) : «Comme nos lieux de rencontre deviennent silencieux, sauf pour tapoter sur un écran, il semble que nous avons pris la connexion omniprésente pour une vraie connexion.

«J’ai d’abord remarqué cela dans un restaurant. L’endroit était étrangement calme, et à une table un groupe semblait profondément pris par la prière. Leur tête était baissée, leurs yeux fermés et leurs mains sur leurs genoux. J’ai alors réalisé que tout le monde, jeunes et vieux, regardait son téléphone portable. Les gens se promenaient de même dans la rue, avec les bras tordus à angle droit, le cou penché et leur tête dans des postures potentiellement invalidantes. Des mères avec des bébés le faisaient. Des étudiants en groupes le faisaient. Ils étaient comme des zombies sur appel. Il n’y avait pas de conversation.

« La professeur de MIT et psychologue Sherry Turkle affirme que ses étudiants sont proches de maîtriser l’art de maintenir un contact visuel avec une personne tout en envoyant un message à une autre. Ils sont pareils à un organiste jouant des airs différents avec les mains et les pieds. Pour Turkle, ces gens sont « seuls ensemble … une tribu de solitaire”. Quiconque avec 3000 amis sur Facebook n’en a aucun…

« Les psychologues ont identifié cet aspect comme « la peur de la conversation « . Les gens portent un casque comme «moyen d’éviter la conversation ». L’Internet nous relie au monde entier, mais c’est un monde sur mesure, modifiés, supprimés, désinfectés. …

 » Apparemment il y a maintenant une demande en plein essor pour une « conversation  » en ligne avec des robots et des voix artificielles. Des téléphones portables sont équipés d’ « amies » faites sur mesure. Des gens se tournent vers des conseillers de rencontres informatiques, prétendant même tomber amoureux de leurs guides GPS. Un robot, basculant sa tête et clignant des yeux avec sympathie, peut être acheté pour écouter des personnes âgées parler.

« Nous avons confondu, dit Turkle, la connexion avec la conversation – « l’illusion de la compagnie sans les exigences de la relation « . L’amitié humaine est riche, délicate et compliquée. Elle exige de la patience et de la tolérance, voir même des compromis. Comme nous poussons d’autres personnes dans un monde sans question et réponse, sans connexion et information, l’amitié devient un ersatz virtuel.

« Tout cela étant dit, la mort de la conversation fut annoncée aussi souvent que celle du livre. …

« Une centaine d’universités en ligne ne peuvent se substituer à un campus en direct, pas plus que Facebook est un substitut pour le sexe ou Twitter pour le débat. …

« Ceux obsédé par la connectivité éphémère et l’évitement personnels n’échappent pas à la réalité. Au fond … ils ont encore envie de l’amitié. Ils veulent juste un meilleur niveau de conversation ! « 

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed